Paris est magique, le PSG gagne 10 millions d'euros en une semaine !

Paris est magique, le PSG gagne 10 millions d'euros en une semaine !

Icon Sport

Le PSG a pris la direction du Japon où il va pouvoir continuer sa préparation estivale avant le début de la saison fin juillet. Au-delà de l'aspect sportif, ce déplacement a des visées commerciales et marketing pour le club parisien, lequel va toucher 11 millions d'euros.

Pour le moment, on ne peut pas dire que les joueurs du PSG aient rapporté beaucoup d'argent au rayon transferts. Heureusement, ils savent aussi être synonymes de gros revenus sans pour autant être vendus. En effet, si le PSG est devenu une équipe qui compte d'un point de vue sportif, c'est aussi une marque florissante à travers le monde. C'est particulièrement le cas au Japon où le club parisien possède une popularité très importante avec six millions de supporters dans l'archipel. Un succès sur lequel il compte bien capitaliser cet été avec la tournée de pré-saison prévue.

Matches, marketing, le PSG fait recette au Japon

Le « Japan Tour 2022 » débutera dans les prochaines heures et occupera le PSG pendant les dix jours qui s'annoncent. Et, évidemment, l'aspect sportif ne sera pas l'unique priorité du club parisien. Christophe Galtier testera bien ses tactiques et ses joueurs aux entraînements ainsi que lors des trois rencontres organisées pour le PSG. Trois matches face à des équipes du championnat local, le 20 juillet face aux Kawasaki Frontale, le 23 face aux Urawa Red Diamonds et le 25 face au Gamba Osaka. Des rendez-vous qui permettront de remplir les caisses parisiennes.

Avec ces matches et, en parallèle, des évènements marketing organisés dans les grandes villes japonaises comme Tokyo, le club parisien va toucher près de 11 millions d'euros lors de son séjour au Japon comme le précise Le Parisien. En plus de leur talent footballistique, Messi, Mbappé et consorts ont un pouvoir d'attraction puissant auprès du public japonais. De quoi permettre au PSG d'étendre toujours plus son influence et de faire fructifier les coûteux recrutements de ses stars. Qui a dit que le PSG dépensait toujours sans compter ?