Le PSG et la mentalité des stars, le pire est à venir ?

Le PSG et la mentalité des stars, le pire est à venir ?

Icon Sport

Le PSG a gagné dans la douleur contre Troyes ce samedi en Ligue 1. La défense francilienne a beaucoup inquiété, encaissant trois buts face aux hommes de Bruno Irles. 

Christophe Galtier avait décidé de faire tourner contre Troyes ce samedi en Ligue 1 au Parc des Princes. Au milieu de terrain, Carlos Soler était associé à Vitinha et Marco Verratti. En défense, Nordi Mukiele était arrière droit, Juan Bernat arrière gauche et dans l'axe, on retrouvait Sergio Ramos et Presnel Kimpembe. Dans ce 4-3-3, le PSG a déroulé offensivement, proposant pas mal de spectacle. Mais défensivement, les errements étaient nombreux. Les joueurs de Troyes se sont régalés, marquant trois buts. Une tendance qui inquiète quelque peu les fans et observateurs du club de la capitale, qui savent que de telles largesses ne passeront pas lors des rencontres décisives en Ligue des champions. Pour Bixente Lizarazu, il existe un problème de mentalité au PSG, ce qui explique ces difficultés collectives lors des phases défensives. 

Un mal profond au PSG ? 

Sur le plateau de Téléfoot, le consultant n'a pas fait dans la langue de bois sur le sujet. « Ce n’est pas un problème de système pour moi. Le PSG a changé de système. Avant, ils jouaient à trois, maintenant ils jouent à quatre. Je ne pense pas que ce soit le problème parce que les centraux Ramos, Marquinhos et Kimpembe sont beaucoup plus à l’aise dans ce système à quatre. Déjà, cette base, je pense qu’il faut la garder. En plus, il y a un milieu à trois qui peut compenser la montée des latéraux. Pour moi, ce n’est pas le problème. Le problème, c’est la mentalité de l’équipe en réalité. Défendre, c’est une mentalité, une discipline et ils ne l’ont pas. Ils se font exploser sur toutes les transitions à la perte du ballon. Ils manquent de concentration sur les coups de pied arrêtés. On l’a bien vu en Ligue des Champions ou même là face à Troyes », a prévenu Bixente Lizarazu, qui espère que Christophe Galtier saura très vite corriger le tir, sous peine de connaitre de grosses désillusions. Et un choc attend dès mercredi soir le PSG contre la Juve en Ligue des champions.