Kylian Mbappé propriétaire du PSG, c'est presque ça !

Kylian Mbappé propriétaire du PSG, c'est presque ça !

Les indiscrétions sur le contrat de Kylian Mbappé ont été dévoilées, avec des chiffres vertigineux. Mais surtout une indication de taille pour l'avenir de l'attaquant du Paris SG. 

Même en ayant joué un vendredi soir, le PSG ne pouvait pas passer un week-end totalement tranquille. Ce lundi matin, Le Parisien révèle un long article relatant les détails financiers de la prolongation de contrat de Kylian Mbappé au PSG l’été dernier. Si les médias ont parfois été pointés du doigt pour leur affirmations sur les voyages de l’entourage du numéro 7 parisien au Qatar au printemps dernier, ces visites à Doha sont donc confirmées. C’est la mère du joueur qui a pu souvent discuter avec les dirigeants qataris dans l’émirat, tandis que Kylian Mbappé pouvait lui suivre les négociations depuis Paris, y compris au siège du PSG. La date de la signature du contrat se situe le 20 ou le 21 mai, révèle le quotidien francilien, qui sort de très nombreux détails sur ce fameux deal qui a énormément fait parler. 

L'info confirmée, c'est bien deux ans de contrat

Avec la confirmation de la révélation de L’Equipe du mois dernier, à savoir qu’il s’agit bien d’un contrat de deux ans, avec une année supplémentaire au bon vouloir de l’international français. Et Le Parisien rentre même dans le détail assez vertigineux des chiffres, affirmant qu’il s’agit tout simplement du contrat le plus cher de l’histoire du sport mondial, devant les géants de la boxe, devant celui de Lionel Messi au FC Barcelone, et devant celui des meilleurs joueurs des sports US. 

Le contrat de Mbappé se divise ainsi en trois parties : un salaire, une prime à la signature lissée sur trois ans que le joueur reste au PSG ou pas, et une prime de fidélité qui fait bien évidemment grimper l’addition s’il continue à Paris après chaque mercato. Concernant son salaire, l’attaquant champion du monde émarge à 72 millions d’euros brut par an, soit des émoluments multipliés par trois par rapport à son précédent contrat. Le bonus à la signature est de tout de même 60 millions d’euros par an, pendant trois ans, soit 180 ME. Et pour terminer, la prime de fidélité va croissante avec 70 millions d’euros en 2022, 80 millions en 2023 et 90 millions de plus s’il va au bout de son contrat en activant son année bonus. De quoi lui permettre au final de toucher 636 millions d’euros de la part du PSG pour son seul salaire et ses primes. Une précision de taille dans ces contrats, Mbappé n’a prévu aucune prime supplémentaire pour des éventuelles titres, même aussi prestigieux que la Ligue des Champions ou le Ballon d’Or s’il venait le remporter avec le maillot parisien sur les épaules.

Négociations forcées avec le PSG cet été

Ce contrat aux petits oignons pour Kylian Mbappé n’a toutefois pas réussi à boucler totalement son avenir. Car Le Parisien l’assure, les deux camps vont inévitablement devoir faire un point en fin de saison. A savoir si l’attaquant français entend lever sa dernière année en option avec un peu d’avance, même si cela parait peu probable, s’il s’estime vraiment trahi par ses dirigeants au point d’envisager un transfert dès l’été prochain, ou s’il décide d’aller au bout de son contrat pour partir libre en 2024.

« Précision importante : seul le joueur a la maîtrise de cette option. Il peut donc partir libre, s’il le souhaite, en juin 2024. Ce qui n’a rien d’anodin et contraint quoi qu’il arrive le PSG à renégocier avec lui dès cet été. Et l’actualité mercato de Mbappé sera d’autant plus brûlante les mois qui viennent qu’ont récemment filtré ses envies de départ à l’été… », explique ainsi le journaliste Benoit Lallement, persuadé que le PSG n’aura même pas eu droit à un ou deux ans de tranquillité avec les questions sur l’avenir de Kylian Mbappé, malgré sa récente prolongation.