FPF : Le PSG n’aura aucun allègement, c’est Aulas qui le dit !

FPF : Le PSG n’aura aucun allègement, c’est Aulas qui le dit !

Photo Icon Sport

Alors que le marché des transferts a ouvert ses portes, l’UEFA n’a toujours donné aucune indication concrète en ce qui concerne les sanctions du PSG et de Manchester City, les deux principaux clubs concernés par le fair-play financier (FPF), pour cet été !

Un retard pas très professionnel alors que des clubs ont déjà commencé leur recrutement. Pour le moment, le PSG est coincé, mais le club de la capitale ne doit pas vraiment compter sur un allègement des sanctions de la part de l’UEFA, annonce carrément Jean-Michel Aulas. Pour le président lyonnais, les modifications dans les règlements du fair-play financier serviront simplement aux clubs rachetés tout récemment, comme le Milan AC. Le système permettant une plus grande liberté aux clubs désireux de grandir ne toucherait donc pas Paris. 

Le Milan AC oui, le PSG non

« Mais, à ma connaissance, cette réforme ne va profiter qu’à très peu de clubs, ceux qui ont de nouveaux propriétaires qui souhaiteront mettre en œuvre des projets sportifs et économiques afin de retrouver les compétitions européennes et la Ligue des champions en particulier. C’est une niche dans le foot européen. Je pense à l’AC Milan, qui va être racheté par un homme d’affaires thaïlandais. Mais sinon ? Sauf changement de dernière minute, des clubs comme le PSG ou l’AS Monaco ne pourront pas en bénéficier », assure dans Le Parisien le membre de l’ECA, association des clubs européens qui négocie avec l’UEFA au sujet du fair-play financier