OL : Pas de Coupe d'Europe, quand le cauchemar devient un avantage

OL : Pas de Coupe d'Europe, quand le cauchemar devient un avantage

Photo Icon Sport

L’Olympique Lyonnais s’est donné comme objectif de retrouver les joies de la C1 ou de la C3 en fin de saison. Sans Coupe d’Europe, l’OL a le temps nécessaire pour travailler et préparer ses échéances en Ligue 1. 

L’édition 2020-2021 des Coupes d’Europe a débuté cette semaine avec les clubs français, mais sans l’OL. Septième du dernier exercice de Ligue 1, le club rhodanien n'a que le championnat et la Coupe de France à jouer. La saison s’annonce forcément moins palpitante qu’à l’accoutumé mais dans son chagrin, l’OL peut se réjouir d’avoir plus de temps pour préparer d’un week-end à l’autre les journées de Ligue 1. Cette situation pourrait être bénéfique aux Lyonnais dans leur quête de retrouver l'Europe à l’issue de la saison. Sur le plateau de beIN Sports, Luis Fernandez est allé dans ce sens.

« On sent que c’est une équipe qui est en train de se chercher. C’est une équipe qui n’a pas encore retrouvé son football. Mais de ne pas jouer la Coupe d’Europe, c’est un avantage. Le club peut se concentrer sur son championnat. Aussi, Memphis Depay, pour qu’il aille au Barça, il lui faut absolument marquer des buts », a-t-il souligné. Un avantage qui n’a pour l’instant pas souri aux protégés de Jean-Michel Aulas, vainqueurs de deux des sept journées qu’ils ont disputées. L’ancien entraîneur du PSG insiste également sur Memphis Depay, qui selon lui, va devoir continuer à performer en championnat pour convaincre le Barça et Ronald Koeman de le recruter. Vainqueur (3-2) à Strasbourg le week-end dernier, Lyon, dixième au classement de Ligue 1, peut lancer une série positive ce dimanche soir en disposant de l’AS Monaco au Groupama Stadium.