OL : Les clubs français ridicules en Europe, Aulas a un message

OL : Les clubs français ridicules en Europe, Aulas a un message

Photo Icon Sport

Comme c’est trop souvent le cas avec les clubs français ces dernières années, la semaine a été rude pour les formations de Ligue 1 engagées en coupe d’Europe.

Paris, Marseille et Nice ont perdu tandis que Rennes a fait match nul et que le LOSC a été la seule équipe à s’imposer cette semaine. Avec quatre points sur 15 possible, les clubs français sont déjà à la peine en coupe d’Europe. Un constat inquiétant, dressé dès la première journée. La semaine prochaine, les clubs de l’Hexagone seront attendus au tournant afin de redorer le blason tricolore. En attendant, certains observateurs estiment qu’il n’est plus tolérable de voir certains clubs français aussi peu compétitifs en coupe d’Europe au fil des années.

C’est pourquoi Jérémy Lopez, suiveur assidu de l’actualité footballistique et plus particulièrement de l’Olympique Lyonnais, a soumis une idée sur Twitter. Une réforme qui ferait le bonheur d’un certain Jean-Michel Aulas puisque le président des Gones a pris soin de retweeter le message de Jérémy Lopez. « En ligue 1, La prime de qualif en coupe d’Europe devrait être donnée à un équipe après deux tours passés en europa league. Et au moins une 3 eme place de poule en champions league. Et sinon repartie aux clubs de ligue 1 en cas d échec. Ça forcerait les clubs à être ambitieux » a posté le sociétaire de la comédie française, pour qui cette mesure obligerait les clubs français à être plus compétitifs durant les phases de groupes de l’Europa League et de la Ligue des Champions. Une idée qui plaît à Jean-Michel Aulas, dans la mesure où l’OL parvient très régulièrement à accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions… quand le club est qualifié en coupe d’Europe. « C’est triste effectivement de voir notre OL injustement privé de Coupe d’Europe rester avec Paris dans les 13 premiers du ranking Uefa ( Paris 8 ème OL 13 ème ) Qu’elle tristesse pour la France », a confié le président de l’OL, qui ne digère toujours pas la fin prématurée du championnat à son goût.