OL : Les comptes de Lyon vacillent, Aulas est honnête

OL : Les comptes de Lyon vacillent, Aulas est honnête

Photo Icon Sport

Tandis que la situation sanitaire s'aggrave en France, l'OL recevra l'OM devant 1.000 spectateurs dimanche au Groupama Stadium. Et cela pèse sur les finances de Lyon.

C’est une évidence, les clubs de football traversent tous une épreuve assez terrible dans la mesure où les matchs de Ligue 1 et Ligue 2 se jouent devant des tribunes vides ou presque. Pour l’Olympique Lyonnais, qui doit en plus vivre une saison sans les coupes européennes, l’impact financier est important, et il pourrait devenir considérable car rien ne dit que l’on reviendra à la normale très rapidement. Exemple de ce problème, dimanche prochain, l’OL recevra l’OM au Groupama Stadium, une affiche qui permet chaque année à Lyon de faire le plein des 59.000 places du stade de Jean-Michel Aulas et d'empocher les recettes qui vont avec. Mais cette année, coronavirus oblige, la jauge a été ramenée à 1.000 spectateurs. Le président de l’Olympique Lyonnais espérait pouvoir accueillir 9.000 supporters, en aménageant les accès au stade, mais le Préfet n’est pas allé dans son sens.

Ce mercredi, s’exprimant dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas avoue avoir hésité à attaquer cette décision en justice, reconnaissant que les comptes de l’OL commençaient à souffrir de cette situation. « Pour OL-OM, les guichets ne seront pas ouverts, on va être impacté à hauteur de 5 millions d’euros. On se posait la question d’attaquer la procédure au tribunal administratif, mais on a préféré la discrétion. C’est dommage car il y a bien moins de risques dans le système que l’on fait qu’ailleurs. C’est injuste. On va commencer à s’essouffler économiquement. Cette année, s’il faut reperdre encore des dizaines de millions… Je ne parle pas que pour nous », explique le président de l’Olympique Lyonnais, conscient que la situation commence à se tendre malgré les aides promises par l’état.