OL : Galtier fonce vers Nice, Juninho décisif

OL : Galtier fonce vers Nice, Juninho décisif

C’est le premier grand dossier de l’été, et il est déjà bouillant. L’Olympique Lyonnais n’a pas de temps à perdre pour trouver son futur entraineur, alors que Rudi Garcia a fait savoir qu’il ne resterait pas la saison prochaine.

Jean-Michel Aulas n’avait visiblement pas vraiment l’intention de le conserver de toute manière. Pour la suite, le président de l’OL pense clairement à Christophe Galtier, dont il apprécie le profil. Malgré le titre de champion de France acquis ce week-end avec Lille, le technicien français va quitter le Nord. L’OL et son prestige en France pourraient lui donner des moyens inédits dans sa carrière de briller, notamment en Coupe d’Europe. Et pourtant, selon les informations du Parisien, Galette fonce plutôt vers Nice. Le propriétaire du club, Jim Ratcliffe, l’a directement appelé pour lui présenter un projet taillé sur mesure pour lui, en plus d’une offre salariale assez folle, sur laquelle l’OL aura toutes les peines du monde à s’aligner.

Chez les Dogues, l’entraineur émarge à 180.000 euros par mois, et son salaire passerait à 350.000 euros brut avec une signature à Nice. Christophe Galtier se serait aussi vu promettre l’achat de cadres dans chaque ligne pour la saison prochaine, ce qui a si bien réussi au LOSC notamment. Des investissements et une équipe où il se sentirait comme chez lui, sachant que l’ancien coach de l’ASSE est très proche de Julien Fournier, le directeur du football au sien du club azuréen. Beaucoup de points positifs donc dans les discussions avec Nice, ce qui n’a pas été forcément le cas avec l’OL, où la présence de Juninho, qui compte bien imposer sa loi sur le mercato et sur certains choix sportifs forts, le dérangerait personnellement. En pleine réflexion, Christophe Galtier donne en tout cas pour le moment un avantage très prononcé au projet lillois, sans compter le côté familial, puisque l’ancien milieu de terrain de l’OM a toujours sa famille dans la région provençale.