OL : Depay, Cherki, Aouar... Les Tops et les Flops contre Reims

OL : Depay, Cherki, Aouar... Les Tops et les Flops contre Reims

Ce vendredi soir, l’Olympique Lyonnais a arraché un match nul à Reims (1-1). Qui a brillé, qui a fauté ? C’est l’heure des Tops et des Flops du côté de l’OL.

Les Tops

Memphis Depay : L’OL est vraiment dépendant de Depay. Même s’il n’a pas réussi à trouver la faille pour la première fois de sa carrière contre Reims, le capitaine lyonnais a quand même offert une passe décisive sur le but égalisateur de Kadewere dans le temps additionnel. Un service qui lui permet de confirmer son statut de joueur le plus décisif du championnat de France en 2021 (six buts et cinq passes décisives), tout en étant également au top au niveau européen.

Tino Kadewere : Il est le sauveur des Gones ! Pour son retour, l’international zimbabwéen a sauvé l’OL à Reims. Buteur de la tête à la 92e minute de jeu, l’attaquant de 25 ans n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis son doublé inscrit dans le derby contre l’ASSE en janvier dernier. Autant dire que l’ancien Havrais s’est réveillé au meilleur des moments pour laisser pleinement son club dans la course au titre.

Les Flops

Houssem Aouar : À moins d’une semaine de la première liste de l’année de Didier Deschamps, Aouar avait à coeur de briller sous le maillot de l’OL pour retrouver l’équipe de France. Mais alors qu’il restait sur de bonnes performances, avec deux buts en trois matchs de L1, le joueur de 22 ans n’a pas répondu présent à Reims. Attendu comme l’homme clé de ce sprint final à Lyon, Aouar n’a rien réussi. Que ce soit ses tirs (11e, 15e, 27e) ou ses passes (14e). Touché à une cheville en fin de première période, l'international français a même été remplacé dès la mi-temps par Rudi Garcia...

Rayan Cherki : L'humiliation du remplacement à la pause, Rayan Cherki l’a aussi connu ce vendredi soir. Titularisé d’entrée après sa très belle prestation contre Sochaux en Coupe de France la semaine passée, l’attaquant français était attendu au tournant en championnat. Mais comme Aouar, Cherki a raté tout ce qu’il a entrepris ou presque, comme ce duel perdu face à Munetsi à la 29e minute de jeu. Un match à oublier pour Cherki, qui attendra donc avant d’être décisif pour la première fois de sa jeune carrière en L1...