OL : Bosz et Juninho l’éjectent, Cherki transféré pour 10 ME ?

OL : Bosz et Juninho l’éjectent, Cherki transféré pour 10 ME ?

Icon Sport

Véritable pépite du centre de formation de l’Olympique Lyonnais, Rayan Cherki n’aura peut-être jamais vraiment sa chance dans son club de coeur, vu qu’il est annoncé sur le départ en cette fin de mercato...

Entre l’OL et ses jeunes joueurs, l'alchimie a de plus en plus de mal à prendre. Puisqu’après Amine Gouiri ou Melvin Bard, partis à Nice pour lancer leur carrière en Ligue 1, c’est Rayan Cherki qui pourrait en faire de même avant la fin de ce mois d’août. En tout cas, selon Le Progrès, le joueur de 18 ans dispose bien d’un bon de sortie cet été. D’après les informations d’Edward Jay, c’est même du côté de l’Allemagne ou de l’Autriche que l’attaquant français pourrait poursuivre sa carrière. « Si un club du groupe Red Bull propose un chèque de 10 millions d’euros avec des bonus, je pense que l’OL le ferait partir », a expliqué le correspondant de RMC à Lyon. Un transfert qui serait vécu comme un gâchis par les supporters des Gones, qui voulaient voir Cherki à l’oeuvre dans leur Groupama Stadium. Mais sachant qu’il agace du monde en interne, et notamment Peter Bosz, qui n’apprécierait pas trop le comportement en dilettante du crack lyonnais, son départ semble presque inéluctable

Cherki, le premier départ offensif ?

Plus entré en jeu depuis sa titularisation contre Brest lors de la première journée de L1, Cherki a subi une grosse désillusion face à Clermont le week-end dernier, quand Bosz a choisi de ne pas le faire rentrer en jeu, alors que c’était prévu, après la sortie sur blessure de Damien Da Silva… En tout cas, si l’OL arrive à vendre Cherki, ça libérerait de la place dans le secteur offensif lyonnais. Car avec la récente arrivée de Xherdan Shaqiri, Bosz a potentiellement neuf joueurs, comme Dembélé, Toko-Ekambi, Kadewere ou Slimani, voire même Aouar, Paqueta et Reine-Alélaïde, pour trois places. Et sachant que dans le même temps, Lyon essaye de faire venir Sardar Azmoun, l’avant-centre du Zénith Saint-Pétersbourg, Juninho va chercher à réduire la voilure avant la semaine prochaine. Et le départ de Cherki pourrait donc être une première étape, avant par exemple la vente de Slimani.