ASM : Gelson Martins prend cher, il ne profitera pas de la crise

ASM : Gelson Martins prend cher, il ne profitera pas de la crise

Photo Icon Sport

Suspendu six mois en mars dernier pour avoir bousculé un arbitre, Gelson Martins pensait bien être de retour avec l’AS Monaco en septembre prochain.

Ce dimanche, le moral du Portugais va prendre une énorme claque. Et pour cause, la Fédération Française de Football a décidé que dans le cas des joueurs sanctionnés, au 30 juin, la période allant du 13 mars au 30 juin ne sera pas prise en compte dans la peine, compte tenu de l'arrêt des compétitions. La conséquence est terrible pour l’ancien ailier de l’AS Monaco puisque ce cela signifie qu’il ne pourra plus rejouer avant l’automne prochain.

« La période allant du 13 mars 2020 au 30 juin 2020 ne sera pas incluse dans la purge de toute suspension à temps, quel que soit son quantum et quelle que soit la date à laquelle elle a été prononcée.  Ainsi pour une telle suspension, la purge débutera au 1er juillet 2020 ou bien redémarrera à compter du 1er juillet 2020 pour la durée de la suspension qui restait à purger au 13 mars 2020 » explique le Comex de la Fédération Française de Football dans un communiqué publié ce dimanche après-midi. Il s’agit assurément d’un véritable coup dur pour l’attaquant de l’AS Monaco même si bien évidemment, cette décision n’est pas dénouée de sens sportivement. Au total, l’ancien joueur du Sporting Portugal sera donc privé de dix mois de compétition. Celui qui était un titulaire indiscutable de Robert Moreno en Principauté risque de trouver le temps long avant de pouvoir retrouver le chemin de la Ligue 1…