OM : Sampaoli n’est pas prêt de titulariser Milik

OM : Sampaoli n’est pas prêt de titulariser Milik

Icon Sport

Touché à un genou en toute fin de saison dernière, et forfait pour l’Euro avec la Pologne, Arkadiusz Milik va revenir à la Commanderie pour un entraînement individuel. Mais compte tenu de sa convalescence et de son retard dans la préparation physique, son retour à la compétition n’est pas prévu avant de longues semaines.

Lorsque l’on parle d’Arkadiusz Milik à l’Olympique de Marseille, il n’est plus question de son avenir. Les supporters sont presque définitivement rassurés et savent que l’attaquant a de grandes chances de rester au club phocéen la saison prochaine, et ce malgré les rumeurs persistantes qui l’ont notamment envoyé à la Juventus Turin pendant des mois. Cet épisode passé, c’est plutôt l’état physique du Polonais qui préoccupe désormais le cinquième de Ligue 1 et ses fans.

Pour rappel, Arkadiusz Milik s’était blessé à un genou contre Metz (1-1) en toute fin de saison dernière. Depuis, l’avant-centre prêté avec option d’achat par le Napoli a préféré déclarer forfait pour l’Euro afin de mieux entamer le prochain exercice avec l’Olympique de Marseille. Un sacrifice qui lui permet de revenir à la Commanderie à une semaine de la reprise du championnat. « Milik, je parle avec les médecins, il va revenir le 1er août pour faire la préparation après son opération au genou », confiait récemment le président Pablo Longoria.

Milik pas avant un mois

« Si vous vous rappelez, il a pris un coup lors de la dernière journée et il a fait une opération pour nettoyer un peu son genou », a-t-il ajouté. Selon La Provence, alors que ses coéquipiers profiteront de deux jours de repos, Arkadiusz Milik commencera un travail personnalisé au centre d’entraînement. Mais le chemin sera long, prévient le média Le Phocéen, qui annonce un possible retour à la compétition compétition contre l’AS Saint-Etienne fin août, ou le week-end du 12 septembre à Monaco, après la première trêve internationale. Autant dire que l’avant-centre n’est pas près de réapparaître dans le onze de Jorge Sampaoli.