FFF : Thiriez promet de revenir battre Le Graët

FFF : Thiriez promet de revenir battre Le Graët

Icon Sport

Samedi matin, Noël Le Graët a officiellement été réélu président de la Fédération Française de Football avec 73 % des voix.

Noël Le Graët n’a pas véritablement eu besoin de multiplier les apparitions médiatiques afin d’être réélu à la tête de la FFF. Au contraire, Michel Moulin et Frédéric Thiriez ont enchaîné les interviews et les grandes annonces… sans succès. Ancien président de la Ligue de Football Professionnel, Frédéric Thiriez a tout de même récolté 25 % des voix. Et si la défaite est frustrante, son score est encourageant dans l’optique de la prochaine élection en 2024. Dans un communiqué transmis ce dimanche, il a promis de revenir plus fort dans l’espoir de tourner la page Noël Le Graët dans trois ans.

Pas de mandat écourté pour Le Graët

« Je prends pleinement ma part de responsabilité dans cet échec. Mais chacun sait aussi que le système est conçu pour rendre toute alternance particulièrement difficile. C'est ainsi, du moins pour le moment. Je ne regrette aucunement d'avoir participé à cette élection, j'en suis même fier » a expliqué Frédéric Thiriez, avant de poursuivre. « Nous aurons, modestement, fait progresser le débat pour une fédération plus ouverte, plus démocratique, à l'écoute des clubs et des élus de terrain, exemplaire dans la défense des valeurs de notre sport. Nos idées l'emporteront, tôt ou tard. Nous continuerons, avec mon équipe et avec vous si vous le souhaitez, à les porter fièrement ».

Reste maintenant à voir si Frédéric Thiriez sera au rendez-vous des prochaines élections présidentielles de la Fédération Française de Football en 2024. De son côté, Noël Le Graët a confié samedi que l’idée de son mandat était également de préparer sa succession. « Je vais aller au bout de mon mandat, bien sûr que oui, si ma santé le permet. Sinon, je ne me serais pas représenté. Mais l'idée est aussi de préparer mon successeur » a-t-il indiqué.