EdF : Le penalty de Griezmann, un cadeau de la VAR ?

EdF : Le penalty de Griezmann, un cadeau de la VAR ?

Jeudi soir, l’Equipe de France a arraché une superbe victoire contre la Belgique (2-3) en partie grâce à son attaque Benzema, Mbappé et Griezmann.

L’attaquant du Real Madrid et la star du Paris Saint-Germain ont marqué tandis qu’Antoine Griezmann, plus discret pendant le match, a tout de même obtenu un penalty. Mais y avait-il vraiment faute sur le buteur de l’Atlético de Madrid ? La question se pose et a animé l’après-match sur l’antenne de La Chaîne L'Equipe. Tandis qu’Etienne Moatti était convaincu que la faute était réelle et que le penalty était justifié à 100 %, Olivier Rouyer s’est montré beaucoup plus divisé. Selon l’ancien attaquant de Nancy, Antoine Griezmann a surtout été très malin car en réalité, la faute de Youri Tielemans n’était pas évidente selon lui. Pour l’ex-consultant de Canal +, Tielemans jouait le ballon et a simplement fait preuve d’une petite maladresse, sévèrement sanctionnée avec ce penalty.

« On évoque souvent le principe d’intentionnalité pour justifier ou non les penaltys. Sur cette action de Griezmann et de Tielemans, je ne trouve pas qu’il y ait l’intentionnalité de faire faute de la part du Belge. Je ne vois pas l’intentionnalité de Tielemans de vouloir choper le pied de Griezmann. Pour moi, il joue le ballon. D’accord, il met le pied devant mais c’est avant tout une maladresse. Je trouve que c’est sévère. Si on avait sanctionné toutes les maladresses dans le football avec la VAR… Griezmann a été cherché le penalty, c’est très bien (pour la France) » a lancé Olivier Rouyer, qui n’aurait pas sifflé le péno en faveur de l’Equipe de France s’il avait consulté la VAR à la place de l’arbitre du match. Heureusement pour les Bleus, le penalty a bien été accordé et a été transformé sans trembler par Kylian Mbappé. Ce qui a permis à la France d'égaliser avant de décrocher la victoire dans le temps additionnel grâce au premier but en sélection de Théo Hernandez.