L'ASSE a un trou dans le budget, des spectateurs en moins et s'inquiète

L'ASSE a un trou dans le budget, des spectateurs en moins et s'inquiète

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne a connu finalement une relativement bonne première moitié de saison, même si forcément il peut y avoir des regrets en voyant que les Verts sont cinquièmes de Ligue 1, mais à seulement trois points de Monaco, dauphin du PSG. Mais pour Roland Romeyer, qui s'explique dans Le Progrès, il y a quand même des motifs pour s'inquiéter très sérieusement, et notamment sur le plan financier. Car les recettes aux guichets de Geoffroy-Guichard sont étonnamment en nette baisse (28.000 spectateurs de moyenne pour l'instant contre 33.000 la saison passée) et forcément cela va faire mal au budget des Verts déjà pas très en forme. 

« Nous avons débuté la saison avec un trou de 8 millions. Si les recettes ne sont pas supérieures aux dépenses, il faut compenser. Je me fais du souci, car au niveau de la billetterie c’est plus compliqué. La saison dernière, nous avions une moyenne de 33 000 spectateurs, cette année, nous sommes bien en dessous. La boutique des Verts marche bien, le Musée également, mais on va devoir développer notre marketing. Sinon, nous serons obligés de vendre. Il faut s’adapter, changer son mode de gestion. Si on ne peut avoir les moyens suffisants pour acheter des joueurs, il faut que notre centre de formation en sorte. Ce que j’ai vu au Parc contre le PSG en Coupe, est rassurant. Les gamins ont prouvé que l’on pouvait compter sur eux. Comment j’explique la baisse de fréquentation à Geoffroy-Guichard ? Avant tout par le problème économique que traverse notre pays. Il y a aussi la mauvaise image du football due aux différentes affaires. Nous n’avons pourtant pas augmenté les prix », fait remarquer le président de l’AS Saint-Etienne, qui sait cependant que les visites de l’Olympique Lyonnais et du Paris Saint-Germain devraient booster ses statistiques de fréquentation. De même que le parcours en Europa League, même si elle est peu rémunératrice, n'est pas fini pour l'ASSE qui pourrait empocher un petit chèque en plus.

Share