PSG : Balbir rappelle à Blanc que le bug c'est lui

PSG : Balbir rappelle à Blanc que le bug c'est lui

Photo Icon Sport

Samedi soir, en gagnant la finale de la Coupe de la Ligue contre Lille (2-1), le PSG a une nouvelle fois montré qu'il n'y avait rien à faire face à lui sur le plan national.

Après le Trophée des Champions et la Ligue 1, Paris a donc remporté une nouvelle Coupe de la Ligue, la sixième de son histoire. Il ne restera donc plus que la Coupe de France en mai prochain pour, peut-être, réaliser un nouveau quadruplé sur la scène française. Ceci est notable, mais les spécialistes attendaient plutôt Paris en Ligue des Champions cette saison. Et le nouvel échec en quart de finale a toujours du mal à passer. Malgré cela, Laurent Blanc continue à entrer dans l'histoire du football français sans ressasser sans cesse la défaite en Coupe d'Europe. Une attitude qui déplaît fortement à Denis Balbir, lequel estime que le coach du PSG s'est trompé de cible en critiquant la presse.

« Une victoire étriquée des Parisiens qui remplit de bonheur Laurent Blanc et ses hommes, l'entraîneur cévenol conforté hier à son poste par son president, et dont la dernière mission se déroulera le 21 mai, dans ce même stade de France face à l'OM qui fut l'une des équipes à avoir, en France, gêné le plus Paris, tout en … perdant à la fin ! Et puis il y a ce côté un peu agacé et agaçant de Laurent Blanc, qui en conférence de presse dit que Paris aura beau tout gagner dans l'Hexagone, les médias attendront le club avec les fusils pour qu'ils gagnent la Ligue des Champions et tant que ce ne sera pas fait, "on" ne sera pas content... En rappel amical et en éloignant de notre vocabulaire les termes guerriers, ce ne sont tout de même pas les médias qui ont à court terme aujourd'hui, fixer cet objectif, qui n'est toujours pas atteint, et dont Paris est sorti sans gloire », a déclaré, sur Yahoo, le journaliste, qui n'a donc pas trop apprécié la sortie médiatique d'un Laurent Blanc rayonnant après son nouveau titre à la tête du PSG.

Share