Mercato : 10 ans de contrat, le Barça met le PSG KO avec Messi

Mercato : 10 ans de contrat, le Barça met le PSG KO avec Messi

La tendance se confirme pour Lionel Messi et le FC Barcelone, la dernière idée du club catalan pourrait bien faire mouche. Au grand dam du PSG.

Alors que le torchon brulait l’été dernier, au point que le numéro 10 forçait son départ avant la fin de son contrat, le prodige argentin avait été obligé de rester par Josep Maria Bartomeu. Ce ne sera plus le cas cet été. Mais avec un nouveau président, Joan Laporta, dont il est proche, les discussions sont parties sur de nouvelles bases, bien meilleures. Conscient que peu de clubs pouvaient se payer ses services et lui offrir la qualité de vie qu’il a à Barcelone avec sa famille, Lionel Messi réfléchit de plus en plus à prolonger l’aventure dans la cité catalane. D’autant plus si l’offre venue de son club de toujours en vaut la peine. Et plutôt que de se ruiner en proposant une année de contrat avec un salaire difficile à assumer, le Barça a choisi une voie complètement différente qui pourrait faire mouche.

Le Times annonce ainsi que Lionel Messi et le FC Barcelone discutent d’un contrat d’une durée de tout simplement 10 ans. Un forfait décennal qui comprendrait encore quelques années sous le maillot blaugrana, puis une autorisation pour jouer en MLS afin de finir sa carrière, et enfin un retour en Catalogne pour y prendre un rôle d’ambassadeur pendant encore cinq ans au minimum. Le tout en conservant un niveau de rémunération sympathique, sans atteindre les folies de ces dernières années, que le Barça ne peut plus assumer. Lionel Messi serait enclin à accepter cette idée, pour la liberté que cela lui donnerait pour la fin de sa carrière. Il estimerait que cela lui permet de tout faire pour soulever une dernière fois la Ligue des Champions, et partir en légende du Barça. Un compromis qui semble convenir à tout le monde, et éloignerait aussi le PSG, qui rêve de s’offrir le recordman des Ballons d’Or pour une fin de carrière au milieu des stars parisiennes.