Le PSG et l'OL au coeur d'une bataille Qatar-Emirats ?

Le PSG et l'OL au coeur d'une bataille Qatar-Emirats ?

Photo Icon Sport

Lors du prochain mercato, le PSG visera prioritairement le recrutement d’un milieu purement défensif pour muscler son entrejeu. Mais la situation géopolitique dans le Golfe s'invite dans le débat.

Dans cette optique, le profil de Thomas Partey fait l’unanimité tandis que des solutions de repli moins onéreuses comme Tiémoué Bakayoko ou encore Ismaël Bennacer sont également étudiées. Mais lors du prochain mercato estival, le Paris SG sera peut-être également contraint de renforcer son secteur offensif, notamment dans le cas où un joueur comme Julian Draxler viendrait à faire ses valises. Et si le besoin de recruter un créateur se faisait sentir, alors c’est du côté de l’Olympique Lyonnais que le PSG pourrait faire son marché. Effectivement, Paris-United confirme l’intérêt prononcé du champion de France en titre à l’égard d’Houssem Aouar.

Un dossier politique plus que sportif ?

Difficile toutefois de parler d’autre chose que d’un simple intérêt pour l’instant, car le milieu de terrain tricolore ne fait pas l’unanimité chez les dirigeants parisiens. Le média dévoile que pour l'instant, l’option Houssem Aouar plaît simplement à Doha... pour une raison simple. Il est clairement indiqué que c’est sans doute pour faire de l’ombre aux ennemis d’Abu Dhabi, propriétaires de Manchester City et qui souhaitent enrôler Houssem Aouar, que le Qatar est aussi chaud dans ce dossier. Toutefois, l’enthousiasme est beaucoup moins partagé du côté de Leonardo. Pour le directeur sportif brésilien du PSG, le rapport qualité/prix d’Houssem Aouar n’est pas suffisamment intéressant pour se jeter à l’eau dans ce dossier. Reste maintenant à voir qui de Leonardo ou de Nasser Al-Khelaïfi aura le dernier mot lors du prochain mercato. Si le Brésilien n’est pas écouté et qu'un joueur est recruté pour des raisons politiques plus que sportives, nul doute que cela ne devrait pas lui plaire. Et l'ancien du Milan AC saura le faire savoir...