Scandale au Barça, qui pique dans la caisse du club ?

Scandale au Barça, qui pique dans la caisse du club ?

Photo Icon Sport

La situation au FC Barcelone tourne au scandale, et les déballages sur la place publique ne grandissent clairement pas le club catalan.

Ces dernières heures, six hauts dirigeants du Barça ont présenté leur démission, dans le but d’affaiblir le président Josep Maria Bartomeu. Ce dernier les accusait de fuites dans la presse au sujet de discussions en interne, ce dont les joueurs se sont également plaints de leur côté, à l’image de Lionel Messi. Parmi les principaux accusés, se trouve Emili Rousaud (à gauche sur la photo), annoncé comme un futur candidat à la présidence du club barcelonais, et persuadé qu’il se passe beaucoup de choses pas nettes en interne. A commencer par le premier scandale de la saison, celui d’une société payée par le FC Barcelone pour dire du mal de certains joueurs de l’équipe de manière déguisée sur les réseaux sociaux.

« Je pense que quelqu'un vole le club, a pioché dans la caisse. On a payé un million d'euros pour un travail qui a un coût de 100 000€... Qui était-ce ? Je ne sais pas qui c'était, car je n’ai pas de preuves formelles mais vous pouvez vous en douter… Ce contrat a été coupé en parties de 200.000 euros pour ne pas faire l’objet d’un contrôle par les commissaires au compte du club », a balancé Rousaud sur les ondes de RAC 1. Une attaque à peine masquée à l’encontre de Josep Maria Bartomeu, coupable selon Rousaud de profiter de la crise économique pour faire des annonces difficiles et se séparer de ceux qui ne le soutiennent pas assez à son goût. « Je préfère ne pas être président du Barça et pouvoir me regarder dans un miroir », a en tout cas conclu l’ancien vice-président, dans une joute verbale qui ne devrait pas s’arrêter là.