Vente ASSE : Bernard Caïazzo encore accusé

Vente ASSE : Bernard Caïazzo encore accusé

Icon Sport

Plus ou moins mis en vente par ses présidents, le club de l’AS Saint-Etienne n’a toujours pas trouvé preneur. La faute à qui ? Ces derniers jours, c'est Bernard Caiazzo qui est pointé du doigt...

Depuis plusieurs mois, le club du Forez est à la recherche de nouveaux investisseurs, majoritaires ou minoritaires. Pour combler le déficit des Verts et remettre ainsi l’ASSE à sa place dans le championnat de France, c’est-à-dire autour du Top 5 et non plus dans la deuxième partie de tableau, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer veulent vendre leurs parts. Pour le second du moins, car le premier a quelques réticences à lâcher sa formation dès maintenant. Si Romeyer a clairement envie de passer la main pour partir à la retraite, Caïazzo, lui, n’est pas vraiment dans la même optique. Ce qui freine forcément les potentielles négociations de vente, comme l’explique Mohamed Toubache-TER.

« Le processus de rachat est bloqué par Bernard Caiazzo »

« Le processus de rachat est bloqué par Bernard Caiazzo qui demande lundi une somme, puis mardi une autre somme, puis samedi encore une autre somme. Au bout d'un moment, les gens ont une vie pro, de famille et ne vont pas dépendre de l'égoïsme crasse d'un homme. Cependant, si processus de rachat... il pourrait survenir la saison prochaine à moins qu'un autre dossier puisse surgir tout à coup (dossier qui serait amené par l'homme adorant les UV) », a avoué, sur les réseaux sociaux, l’insider du foot français, qui sait que le président du conseil de surveillance du Saint-Etienne ne souhaite pas trop écouter les trois dossiers de rachat qui sont sur la table. Et le fait que Mathieu Bodmer, porteur d’un projet de reprise de l’ASSE, s’apprête à s’engager avec Amazon ou RMC dans un rôle de consultant pour la rentrée prochaine prouve que l’ASSE n’est pas en passe d’être vendue...