L'ASSE est cash, les Verts doivent « se bouger le cul »

L'ASSE est cash, les Verts doivent « se bouger le cul »

Photo Icon Sport

Après un début de saison canon, l’AS Saint-Etienne est désormais clairement dans le dur, la répétition des matches ayant fait souffrir les organismes. Ajoutez à cela une panne totale d’efficacité et les Verts commencent à tirer la langue et à se poser des questions. Dans le Progrès, Benjamin Corgnet l’avoue, il va falloir profiter de la trêve internationale pour sérieusement se remettre au boulot du côté de l’ASSE, histoire de ne pas subir le fameux effet « Europa League » qui a parfois fait très mal aux clubs français. « A moi de m’améliorer, comme tous mes collègues, dans la finition. On a eux semaines pour travailler, ça va permettre de remettre des choses en place, car on ne s’entraîne pas beaucoup. Il va falloir relever la tête et bosser, c’est tout. Ce n’est pas la bonne méthode de gamberger. Il faut se bouger le cul et ça va venir. On n’a pas perdu notre football ni nos attaquants. Il faut les mettre au fond », a reconnu Benjamin Corgnet, qui a besoin de souffler un peu après un calendrier toujours démentiel pour les équipes européennes. Aux Verts de désormais se remettre dans le bon sens et de préparer la reprise du marathon.