ASSE : Une vente en juillet ? Un mensonge présidentiel

ASSE : Une vente en juillet ? Un mensonge présidentiel

Icon Sport

Si le club de l’AS Saint-Etienne est bel et bien en vente, la date du 1er juillet, évoquée dernièrement par Roland Romeyer, ne serait pas la bonne pour l’annonce du processus de rachat. 

Après une saison assez délicate, lors de laquelle Sainté va finir dans le ventre mou de la Ligue 1, les deux présidents en place ont clairement envie de passer la main. C’est notamment le cas de Roland Romeyer, qui souhaite prendre sa retraite dans un futur très proche. Pour cela, il souhaite donc vendre ses parts dès l’été prochain. « Mon départ ? Ça va arriver et c'est normal. Au 1er juillet, il y aura du nouveau. Après, je vous le dis tout de suite : je garderai des actions jusqu'à ma mort. Cela fait partie de mon ADN », a lancé le président du directoire de l’ASSE jeudi. Dans la foulée de cette déclaration, RMC a évoqué une potentielle vente à un fonds de pension d'Asie du Sud d’ici au 30 juin prochain.

« La vente de l'ASSE, il y a très peu de chances qu'elle soit concrétisée dès la fin juin »

Une fausse information, selon BUT. Selon le média, Romeyer s’est en fait trompé en parlant de vente au 1er juillet, alors qu’il voulait plutôt parler de son départ du club. « Le président du Directoire avait plutôt en tête son passage de témoin à Jean-François Soucasse. Nommé directeur général des services en janvier, en remplacement de Xavier Thuilot, Soucasse devrait être nommé président délégué cet été et l'officialisation serait programmée au 1er juillet. Quant à la vente de l'ASSE, il y a très peu de chances qu'elle soit concrétisée dès la fin juin, et même dès la fin de l'été… », peut-on lire sur le site spécialisé, qui estime donc que Sainté va bien relancer une nouvelle saison avec les mêmes investisseurs, et donc avec Claude Puel sur son banc.