ASSE : Romeyer craint le pire pour l'ASSE si Peak6 flanche

ASSE : Romeyer craint le pire pour l'ASSE si Peak6 flanche

Photo Icon Sport

La semaine dernière, l’AS Saint-Etienne a annoncé des négociations exclusives pour son rachat avec Peak6.

Après plusieurs mois de recherche, les dirigeants stéphanois ont donc choisi le fonds d’investissement américain, soutenu par Jérôme de Bontin. Un projet jugé solide en interne, notamment grâce aux ambitions et au budget présentés. Mais Roland Romeyer le sait, l’ASSE n’est pas à l’abri d’un fiasco à l’image d’autres clubs français ces dernières années.

« Je ne sais pas encore ce qui va se passer. Ce qui est important, c’est que les personnes qui viendront à la tête du club puissent le faire encore progresser, mais en conservant les valeurs du terroir, a confié le co-président des Verts sur Activ Radio. On a eu plusieurs investisseurs qui se sont présentés. On a choisi Peak6 parce qu’il y a déjà une surface financière qui est importante. S’il a de l’argent, on pense qu’il le mettra pour le club. Mais pour le moment, on est en train de discuter. »

Romeyer n’est pas serein

« Je suis inquiet, on a vu effectivement Grenoble, avec le stade des Alpes, ils font quoi maintenant ? Il y a plein de clubs, je ne vais pas les citer, qui ont été en danger, a rappelé Romeyer. Je ne voudrais pas que l’on échoue. Si Peak6 échoue, on aura échoué et j’aurais des remords. Je veux que ce club grandisse et puisse concurrencer les clubs devant nous. » Les dirigeants ont prévu de boucler la vente le 25 mai au plus tard. Sinon, d’autres candidatures pourraient être étudiées.