ASSE : Puel n’en veut plus, Perrin n'a pas la rage

ASSE : Puel n’en veut plus, Perrin n'a pas la rage

Photo Icon Sport

En fin de contrat, Loïc Perrin, en difficulté physiquement cette saison, avait prévu de raccrocher les crampons.

Mais cela peut se comprendre, l’interruption de la saison, et l’arrêt total des matchs, a laissé l’emblématique capitaine de l’ASSE sur sa faim. Terminer sa carrière sur un tel évènement frustrerait le défenseur central, qui a demandé à sa direction de lui prolonger son contrat d’un an, histoire d’en finir sur une vraie saison. Problème, Claude Puel ne compte pas trop lui. De quoi faire grincer quelques dents en interne, où avec sa motivation et son expérience, Perrin est jugé comme un joueur encore capable d’apporter quelque chose à l’équipe sur une saison. Mais le joueur d’un seul club a tenu à désamorcer la bombe devant les caméras de Canal+, expliquant qu’il était logique que l’ASSE ne compte plus sur lui.

« Je n'aurais jamais imaginé vivre tout cela avec mon club. C'est une histoire d'amour éternelle. Mais dans une histoire d'amour, il y a des hauts et bas. J'avais prévu d'arrêter ma carrière à l'issue de cette saison. J'allais commencer à prévenir le club et c'est vrai que l'arrêt prématuré de cette saison je ne l'avais pas forcément imaginé. J’ai envie de me souvenir de mes derniers instants, donc j'ai le souhait de continuer. J'ai envie que tout le monde soit d'accord et que tout le monde pense que je peux encore servir dans un groupe sur le terrain. Tout le monde au club c'était projeté pour construire un effectif sans moi. Donc forcément, ils doivent revoir leurs plans. Il (Puel) a dit qu'il prenait le temps de réfléchir et qu'on en discuterait à nouveau. Je ne suis pas plus ou moins en forme. Mais je comprends que je puisse avoir un autre rôle l'année prochaine. Je veux terminer ici. Je veux laisser une belle image », a lancé un Loïc Perrin qui refuse de mettre la pression ou de jouer sur son image pour s’imposer dans l’effectif de la saison prochaine.