ASSE : Puel en maitre du monde, Pierre Ménès choqué

ASSE : Puel en maitre du monde, Pierre Ménès choqué

Photo Icon Sport

Arrivé comme pompier au coeur d’une saison galère entamée avec Ghislain Printant, Claude Puel a donc réussi sa première mission, celle de sauver les Verts de la relégation.

Même si l’ASSE avait des difficultés, c’était tout de même dans les cordes du club du Forez a priori. Le manager va désormais pouvoir se concentrer sur l’avenir, et notamment le plan qu’il met lui-même en place au niveau de la formation, des jeunes joueurs, et du mercato, pour construire une équipe capable de retrouver l’Europe sur le long terme. Cela fait beaucoup de responsabilités pour un nouveau arrivant, qui est de plus un personnage très clivant, déplore Pierre Ménès, qui ne comprend pas comment Claude Puel a pu avoir aussi facilement que cela les clés du camion.

« Je ne comprends pas qu’au bout de 8 mois on donne toutes les clés à un mec. Puel ou un autre. Tous les cadres sont priés de partir. Bouanga est très demandé. Avec le comportement de l’équipe la saison dernière, je ne vois aucune raison d’être optimiste. Le mec est là depuis 6 mois et on pas vu grand chose pour ne pas dire rien. Et c’est un peu commode de dire oui mais c’est pas mon projet. Ils font comment les autres entraîneurs ? », a lancé le consultant de Canal+, pour qui Claude Puel a déjà eu de grosses responsabilités à Lyon par exemple, sans parvenir à ses fins. Pour Pierre Ménès, l’ASSE joue donc à un jeu très dangereux en misant tout sur un seul homme, qui a déjà réussi à se chauffer avec Stéphane Ruffier, Thimothée Kolodziejczak ou même Loïc Perrin.