ASSE : Diony oui, Crivelli in, le plan de Puel tombe déjà à l'eau

ASSE : Diony oui, Crivelli in, le plan de Puel tombe déjà à l'eau

Photo Icon Sport

En passe de céder Wahbi Khazri à Trabzonspor, l’AS Saint-Etienne est sur le point de parvenir à faire un peu de place devant.

Pas assez au goût de Claude Puel, pas du tout satisfait par son attaque actuelle. Le prochain sur la liste est Loïs Diony, qui n’a jamais donné satisfaction depuis sa signature en provenance de Dijon pour 8 ME à l’été 2017. Cela fait désormais deux ans que l’ASSE tente de s’en défaire, avec même un prêt peu concluant en Angleterre du côté de Bristol City. Cet été, à un an de la fin de son contrat, le natif de Mont-de-Marsan se prépare à une nouvelle saison au second plan. Un départ serait donc logique, et c’est en ce sens que l’ASSE essaye de l’envoyer vers le RC Lens. Une révélation signée de l'insider Mohamed Toubache-Ter, qui apporte toutefois tout de suite un gros bémol. Si le promu en Ligue 1 n’a pas dit non, il est loin d’avoir dit oui, et ne semble pas être emballé par l’arrivée de Diony.

Ce dernier pourrait toutefois se relancer avec un club qui va avoir besoin de poids offensif cette saison, et la piste a donc été mise en suspens, sachant que le mercato ne se terminera qu’au mois d’octobre. En tout cas, un éventuel départ de Diony ne libérera pas forcément la place pour une recrue que Claude Puel ambitionnait. Le coach de l’ASSE voulait ainsi faire venir Enzo Crivelli, plutôt en réussite du côté de Basaksehir. Mais son salaire pose un problème insoluble pour Saint-Etienne, qui ne fera pas l’effort financier pour faire revenir l’ancien buteur de Caen ou Bordeaux.