Riolo applaudit le PSG « anti-pigeon » au mercato

Riolo applaudit le PSG « anti-pigeon » au mercato

Photo Icon Sport

Pour Daniel Riolo, si le Paris Saint-Germain est calme lors de ce mercato, c'est que les dirigeants du PSG ne veulent plus être pris pour des pigeons en Europe

Avec le seul Kevin Trapp comme seul renfort lors de ce mercato, et même si Benjamin Stambouli va rapidement signer au PSG, nombreux sont ceux qui s’étonnent du calme relatif du mercato parisien cet été. Evoquant cette situation, Daniel Riolo estime lui que le Paris Saint-Germain veut juste faire comprendre à tout le monde qu’il ne sera pas la vache à lait attendue par certains clubs, lesquels augmentaient considérablement le prix des joueurs dès qu’il s’agissait du PSG.

« Le fair-play financier au placard, on pensait que le mercato allait enfin commencer. Or, pour l’instant, c’est très calme. Cabaye part et Stambouli arrive. Le rêve tarde à devenir « bigger » cette année. Stambouli, bon joueur à Montpellier, parti faire le remplaçant chez les Spurs pour 5 millions (un pourboire en Angleterre), acheté 8 par le PSG… Ça laisse tellement perplexe qu’on a vite envie de comprendre le plan de Blanc dans cette affaire. Même en rêvant vraiment grand, j’ai du mal à le voir prendre la place de Motta. A moins que ça ne soit une façon de dire à l’Italo-brésilien : « Tu vois, on a juste pris un remplaçant, reste ! »  Si on ajoute à ça les dures négociations pour faire venir Di Maria, on sent que le PSG a du mal à avancer dans son mercato. Paris est encore le club à qui on veut prendre un max de blé lors d’un transfert. Une sorte de logique du pigeon que le PSG veut, à juste titre, stopper, quitte à faire traîner les négociations », explique, sur son blog, Daniel Riolo, qui estime que le Paris Saint-Germain a tout à fait raison de faire passer ce message très clair, même si cela fait traîner les choses.