PSG : Un mercato ahurissant, Riolo massacre Henrique !

PSG : Un mercato ahurissant, Riolo massacre Henrique !

Icon Sport

Le PSG a officialisé le départ de Mauro Icardi, en manque de temps de jeu à Paris et qui s’est engagé en prêt à Galatasaray.

Accueilli comme une rockstar par les supporters de Galatasaray à l’aéroport d’Istanbul, Mauro Icardi, dernier rescapé du loft, a fini par quitter le Paris Saint-Germain. Mais afin de se séparer de l’international argentin, le champion de France en titre a été contraint de consentir certains sacrifices financiers. Et pour preuve, Galatasaray a dévoilé en toute transparence dans un communiqué que sur les 6,75 millions d’euros annuels touchés par Icardi, Galatasray ne va payer « que » 750.000 euros sur la saison.

Tout le reste sera à la charge du PSG… soit près de 90 % des émoluments de l’ancien capitaine de l’Inter Milan. Des chiffres hallucinants qui ont choqué Daniel Riolo. Sur l’antenne de RMC dans l’After Foot, le journaliste a allumé Antero Henrique, dont la mission cet été était de dégraisser le vestiaire. Certes, le Portugais a fait place nette en se séparant d’Icardi, Draxler, Kurzawa, Herrera ou encore Kehrer, mais sa méthode de payer les joueurs pour qu’ils changent de club laisse Daniel Riolo circonspect.

Daniel Riolo choqué par la méthode Henrique

« Galatasaray file une poignée de figues à Icardi et le PSG paie 6 millions d’euros par an. C’est quand même incroyable… Ils ne l’ont pas fait que pour Icardi cette combine, ils ont allégé le vestiaire en disant aux mecs de partir mais en fait, le PSG continue de payer les salaires pour que les joueurs aillent dans d’autres clubs. C’est une nouvelle façon de faire… C’était quoi finalement le travail d’Antero Henrique : appeler les clubs pour leur refourguer les joueurs mais leur dire que c’est gratos, le PSG paie ? Je pense que ça, même moi j’étais capable de le faire, pas besoin d’avoir les connexions avec. On donne les joueurs, ils jouent gratos, c’est le PSG qui paie… C’est le bonheur ! » a lancé Daniel Riolo, pas totalement convaincu par les méthodes d’Antero Henrique lors de ce mercato estival. Ce n’est d’ailleurs peut-être pas un hasard si des tensions ont vu le jour entre le Portugais et le duo composé de Christophe Galtier et de Luis Campos lors des derniers jours du mercato estival…