PSG : Un don spécial explique le phénomène Mbappé

PSG : Un don spécial explique le phénomène Mbappé

Icon Sport

Toujours aussi impressionnant sous le maillot du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé sera un vrai postulant au Ballon d'Or en fin d'année 2021.

Même s'il continue à être critiqué par une petite frange de suiveurs du football français, Kylian Mbappé est quand même en train de réaliser une énorme saison. Auteur de 33 buts et de 10 passes décisives en 40 matchs avec le PSG, le champion du monde s'affirme comme l'un des meilleurs joueurs au monde. Ses grandes performances contre le Barça puis le Bayern Munich en Ligue des Champions ont marqué les esprits. Si fort que l'international français fait désormais figure de favori dans la course au Ballon d'Or ? C'est fort possible. Vu que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ne sont plus en C1 depuis un moment, que Robert Lewandowski a pris la porte contre Paris depuis l'infirmerie, et qu'aucun autre joueur ne se démarque plus que Mbappé à Manchester City ou au Real Madrid. Autant dire que Mbappé est en bonne voie, surtout si le PSG va au bout en C1 et s'il réalise un bon Euro avec les Bleus.

En tout cas, pour Dimitar Berbatov, Mbappé sera, un jour, le meilleur joueur du monde grâce notamment à sa grande intelligence de jeu. « Mbappé est vraiment spécial. Vous voyez comment il se déplace sur un terrain, comment il lit le jeu, sa façon de courir, de rechercher l'espace, sa finition. Son cerveau n'est pas celui d'un jeune garçon, son QI football est bien plus expérimenté. C'est vraiment un talent spécial. Je pense qu'il est le futur du football, Ballon d'or, un jour, c'est sûr », a balancé, sur Foot Mercato, l'ancien attaquant bulgare, qui en connait un rayon au sujet du fameux QI football, lui qui avait l'art du placement de la synchronisation des gestes. L'ancien goleador de Tottenham et Manchester United pense que Mbappé va écrire l'histoire en devenant le premier Français à soulever le Ballon d'Or depuis 1998 et Zinédine Zidane. Pour cela, Mbappé devra quand même se méfier de son coéquipier Neymar, qui réalise lui aussi une saison de qualité avec le PSG quand il n'est pas blessé ou suspendu.