PSG : Mbappé freine pour prolonger, la raison dévoilée

PSG : Mbappé freine pour prolonger, la raison dévoilée

En position de force a désormais un an de la fin de son contrat avec le PSG, Kylian Mbappé ne se prive pas de faire durer le suspense.

L’attaquant du Paris SG sait qu’il sera à un tournant de sa carrière en cette fin de saison. Soit il prolonge à Paris et s’inscrit dans la durée, soit il part contre une grosse somme et rejoint Liverpool, Manchester City ou plus probablement le Real Madrid. Pour le moment, Nasser Al-Khelaïfi ne se prive pas pour afficher sa grande confiance dans ce dossier, presque aussi grande que pour la prolongation quasiment acquise de Neymar. Une manière aussi pour le dirigeant qatari de mettre la pression sur le clan Mbappé, qui n’a pas envie de voir le n°7 du PSG passer pour un « traitre » en lâchant son club à la dernière minute pendant l’été. Résultat, selon L’Equipe, un scénario est en train de prendre forme pour satisfaire tout le monde. 

Il s’agirait de faire signer à Kylian Mbappé une prolongation de contrat de deux ans seulement, l’emmenant ainsi jusqu’à juin 2024. Cela garantirait sa présence au PSG pendant la Coupe du monde au Qatar, ce qui est vu comme très important par ses dirigeants. Pour l’ancien monégasque, ce serait la garantie d’avoir un salaire passant à 30 ME par an, ce que tout le monde ne peu pas lui offrir en Europe, même avec son statut de superstar montante du football. En contrepartie de cette prolongation, Mbappé chercherait à obtenir la garantie d’être libre d’être transféré en 2023, soit un an avant la fin de son nouveau contrat. Une exigence qui passerait très mal aux yeux de Nasser Al-Khelaïfi, pour qui le PSG ne peut pas être considéré comme un simple tremplin pour le Real Madrid ou Liverpool. Autant dire que les discussions se poursuivent, toujours en bons termes, mais encore assez loin d’un accord. En attendant, c’est Neymar qui devrait montrer l’exemple, car sa prolongation, jusqu’en 2027, devrait désormais intervenir avant la fin du mois d’avril.