PSG : Rabiot et Paris, cette décision tue une prolongation

PSG : Rabiot et Paris, cette décision tue une prolongation

Photo Icon Sport

Les rumeurs bruissent ces derniers jours sur une éventuelle volonté d'Adrien Rabiot de prolonger au Paris Saint-Germain suite au retour attendu de Leonardo. Ce mardi après-midi, Paris-United confirmait cette thèse. Mais une décision de la commission juridique de la Ligue de football professionnel tue dans l'oeuf l'idée d'une réconciliation possible entre le PSG et le milieu de terrain qui arrive en fin de contrat.

En effet, après avoir étudié le dossier, et reçu en même temps les deux parties, cette instance a décidé que Nasser Al-Khelaifi devra régler la prime d'éthique d'Adrien Rabiot pour le mois de mars, alors que le Paris SG l'avait supprimé suite au like de son joueur sur une vidéo de Patrice Evra en marge de PSG-Man Utd. Vidéo durant laquelle Evra insultait le club de la capitale. Ce soutien, via les réseaux sociaux, avait déjà valu à Adrien Rabiot une mise à pied du 15 au 20 mars dernier. Cette sanction avait également coûté au milieu de terrain français une retenue sur salaire. Et c'est pour cela que la commission juridique de la LFP a décidé que Paris ne pouvait pas infliger une deuxième sanction pour ce même like. Et désormais l'affaire pourrait continuer devant la justice prud'homale.