PSG : Prêt à aider, le CUP plaide non coupable après Belgrade

PSG : Prêt à aider, le CUP plaide non coupable après Belgrade

Photo Icon Sport

Après la démonstration contre l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1) mardi en Ligue des Champions, des supporters du Paris Saint-Germain ont gâché la fête en participant à des affrontements avec des fans serbes et les forces de l’ordre.

Deux jours plus tard, le club francilien a condamné ces débordements et a déjà décidé d'exclure 30 supporters. Autant dire que le Collectif Ultras Paris (CUP) peut se sentir visé. Alors que leur tribune était fermée à cause d’un huis clos partiel, des supporters du groupe ont pu assister à la rencontre, avant les scènes de violence évoquées. Mais de son côté, le président du CUP Romain Mabille assure que l’association n’y est pour rien.

Le groupe non responsable ?

« On s’est fait déborder », a-t-il avoué au quotidien Le Parisien, alors que des membres du groupe ont rejoint les supporters adverses après le match. « Ce n’est pas du tout ce qui était prévu. Il n’était aucunement prévu de se diriger vers les Serbes. On devait rester devant notre virage et se défendre en cas d’attaque, a raconté le responsable. (...) Je peux garantir que ce n’est pas un groupe uniquement du CUP qui a pris cette direction. Ce n’est pas tel ou tel groupe qui a décidé de se regrouper pour attaquer. Ce sont des mecs qui ont fait les cons tout seuls. »

Résultat, Romain Mabille se dit prêt à coopérer avec le PSG et les autorités, quitte à exclure des supporters du CUP. « Je suis sur une ligne très ferme, a-t-il prévenu. Hors de question de mettre en danger le Collectif et de laisser faire quoi que ce soit. On s’est battu sept ans, hors de question que ça parte en sucette. Il y a des problèmes, on va les régler. » Des sanctions collectives ne sont pourtant pas à exclure.