PSG : Pochettino n’est pas emballé par son coup tactique

PSG : Pochettino n’est pas emballé par son coup tactique

Malmené par le LOSC vendredi, le Paris Saint-Germain a fini par arracher la victoire (2-1) grâce à un changement de schéma. Le passage à trois défenseurs centraux a facilité le jeu des Parisiens. Mais de son côté, l’entraîneur Mauricio Pochettino n’est pas encore totalement convaincu.

Outre les performances de Gianluigi Donnarumma, Marquinhos, Neymar ou d’Angel Di Maria, le changement opéré par Mauricio Pochettino a été décisif pour le Paris Saint-Germain vendredi. Dominé et mené par une séduisante équipe lilloise, l’entraîneur parisien a choisi de passer en 3-4-3 (ou 3-5-2) avec les entrées des latéraux Colin Dagba et Nuno Mendes à la 65e minute. De quoi libérer les attaquants dans leur expression offensive, à l’image de ce que le PSG avait déjà réussi contre le RB Leipzig (3-2) en Ligue des Champions. Mais il en faudra plus pour convaincre l’Argentin d’adopter définitivement ce schéma tactique.

« Une option à l’avenir »

« Je crois que chaque match a son plan de jeu, a répondu Mauricio Pochettino. Souvent, il fonctionne de la façon dont nous le travaillons, et parfois il ne fonctionne pas, comme cela a été le cas aujourd’hui (vendredi) au début du match. C’est ma responsabilité absolue. Il est évident que ce plan de jeu dépend de nos intentions et de l’analyse de l’adversaire. Il ne fonctionne pas à tous les coups mais nous sommes heureux d’avoir un effectif très fourni de joueurs capables d’offrir d’autres registres et idées à l’équipe et de nous permettre de changer de plan en cours de match. »

« Donc, oui, cela peut être une option à l’avenir, une option que nous devons travailler bien davantage pour la développer parce que le système que nous avons travaillé jusqu’ici est un système différent. Mais ça doit être une option, a insisté le technicien. Avec le temps, nous espérons avoir cette flexibilité de pouvoir soit commencer comme ça, soit changer en cours de match pour passer de trois à quatre défenseurs. C’est important que l’équipe puisse jouer dans différents registres et compositions à l’avenir. » A en croire son entraîneur, le PSG n’est pas encore prêt à débuter des rencontres avec le système qui semble mieux lui convenir.