PSG : #PivotGang, la mère de Mbappé ne laisse rien passer

PSG : #PivotGang, la mère de Mbappé ne laisse rien passer

Après avoir lui-même lancé une polémique autour de son poste d’avant-centre au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé a été défendu par sa mère, Fayza Lamari, sur les réseaux sociaux.

Kylian Mbappé traverse une nouvelle période compliquée cette saison. Beaucoup plus en retrait que l’exercice précédent sous le maillot du club de la capitale française, avec lequel il n’a marqué que deux buts en un mois, l’attaquant français commence à perdre patience. Aligné à la pointe du 3-4-2-1 du PSG par Christophe Galtier, Mbappé ne se sent pas vraiment à l’aise en tant que pivot. Si Neymar et Lionel Messi profitent au mieux du travail de sape du Français sur le front de l’attaque parisienne, le champion du monde 2018 aimerait bien retrouver une place plus libre pour enchaîner les buts et les passes décisives comme la saison passée. C’est donc sans doute pour faire bouger les choses qu’il a lancé, volontairement ou pas, une polémique. Samedi soir, sur Instagram, Mbappé a posé le hashtag « #PivotGang » dans une story. Une attaque dissimulée que Galtier peut prendre pour lui, sachant que l’entraîneur tricolore l’utilise en tant que pivot dans son équipe. 

« Le buzz toujours le buzz.. mais venant de vous aucune surprise »

Avec cette nouvelle sortie médiatique, Mbappé s’est une nouvelle fois attiré les foudres des suiveurs de la L1, comme Giovanni Castaldi. « Mais du coup, si Giroud n’est pas titulaire au Mondial, il y aura des stories #PivotGang ? Dire que je pensais qu’il réclamait simplement un PSG compétitif pour glaner des trophées. Si tu aimes le foot, comment ne pas se réjouir de jouer avec ce Messi et ce Neymar ? », a lancé le journaliste de La Chaîne L'Équipe sur Twitter. Une déclaration pas vraiment au goût de Fayza Lamari, qui a réagi avec une certaine violence. « Le buzz toujours le buzz .. mais venant de vous aucune surprise », a balancé la mère de Mbappé sur Twitter. Avec ce coup de gueule, Fayza Lamari prend donc la défense de son fils, qui va maintenant devoir se racheter sur le terrain pour faire oublier cette petite phrase sur les réseaux sociaux qui n'est forcément pas anodine. Autant dire qu’il sera attendu contre Benfica en Ligue des Champions mercredi puis lors du Classique de la L1 face à l’OM le week-end prochain.