PSG : Neymar - Mbappé, Nasser Al-Khelaifi est la nouvelle star !

PSG : Neymar - Mbappé, Nasser Al-Khelaifi est la nouvelle star !

Le président du Paris Saint-Germain a pris le risque de refuser la Super Ligue, et ce choix très judicieux l'a rendu encore plus populaire auprès des supporters du PSG, et pas que du PSG.

Longtemps symbole du football business, Nasser Al-Khelaifi a frappé fort en l’espace de quelques jours, le président qatari du Paris Saint-Germain ayant contribué à faire du projet de Super Ligue un fiasco historique dans l’histoire du football mondial. Ayant rapidement pris une position très forte face aux 12 clubs lancés dans cette organisation, et avec le soutien du Bayern Munich, Nasser Al-Khelaifi a dit « non ». Bien évidemment, certains ont expliqué que le Qatar ne voulait pas se fâcher avec l’UEFA en raison des contrats de BeinSports, ou bien que c’est l’organisation du Mondial 2022 au Qatar qui avait poussé le patron du PSG à réagir ainsi, comme si cela pouvait encore changer quelque chose. Ce que Florentino Perez n'a pas pu s'empêcher de dire. Et au final, le Paris Saint-Germain n’a pas accepté l’idée d’une compétition privée. 

Alors depuis ce putsch raté des 12 grands clubs européens, Nasser Al-Khelaifi bénéficie d’une image de sauveur d’une certaine idée du football. Au point même d’être salué par Jean-Michel Aulas, lequel dans le passé avait accusé le PSG de dopage financier grâce au Qatar. Bref, NAK fait la fierté des supporters du Paris Saint-Germain. Au micro de France Bleu Paris, Eric Rabesandratana a confié son plaisir. « Une fois n’est pas coutume, j’avoue que Nasser Al-Khelaifi m’a énormément plu par rapport à sa réaction sur la Super Ligue et son opposition à cette Super Ligue. C’est bien pour l’image du PSG. Sur le terrain, on est plutôt pas mal en ce moment et bien en dehors, c’est très bien d’avoir un président qui réagit ainsi et c’est intelligent (…) Il pense que la famille, dont le coeur est constitué de nos supporters, c’est le plus important. Partir avec ces douze clubs les pus riches, cela ne va pas dans le sens de l’esprit sportif. Il est pour le changement à l’UEFA parce que le modèle peut et doit s’améliorer (…) Il veut une évolution et c’est bien, mais il ne veut pas qu’une évolution avec et pour les riches (…) Je suis très content que le président du Paris Saint-Germain soit intervenu comme cela et donne une bonne image du PSG », a confié l’ancien joueur du club de la capitale.