PSG : Neymar ivre, au Qatar on adore

 PSG : Neymar ivre, au Qatar on adore

Photo Icon Sport

Attendu jeudi à la reprise de l’entraînement du Paris Saint-Germain, Neymar profite comme il se doit de ses vacances de Noël au Brésil avec tous ses amis. Mais les images qui ont fuité sur les réseaux sociaux vont être regardées à Doha.

Le problème pour l’attaquant parisien, c’est que tous ses faits et gestes finissent sur Instagram ou sur Snapchat. Et ces captures ne mettent absolument pas en valeur l’ancien footballeur du FC Barcelone, lequel apparaît notamment un brin titubant dans une vidéo sur la plage de Barra Grande, décrite comme le paradis de la jet-set, dans l’état de Bahia. De plus, la condition physique de Neymar, qui revenait en forme fin 2019 avec le PSG, semble en avoir pris du plomb dans l'aile à l'occasion des fêtes de fin d'année.

« D'un pas hésitant, il suit tant bien que mal Gabriel Medina, son ami surfeur. Torse nu, il laisse apparaître un ventre qui ne correspond pas à celui d'un athlète de très haut niveau. Ce court film succède à d'autres où le joueur du PSG s'amuse de manière toute aussi surprenante » explique le Parisien tandis que sur une autre vidéo, Neymar s’amuse à jouer au football sur un terrain gonflable recouvert d’eau savonneuse, l’idéal probablement pour un joueur régulièrement blessé et qui visiblement n'a peur de rien. Des vidéos qui risquent de faire rire jaune Thomas Tuchel, lequel mise beaucoup sur Neymar pour permettre à son équipe de passer un cap en Ligue des Champions la saison prochaine, mais également de côté de l'Emir du Qatar on se demande à quoi joue le Brésilien depuis qu'il a signé pour 222ME au Paris Saint-Germain en 2017. Après des vacances si arrosées, il paraît en tout cas délicat de voir Neymar à 200 % à Linas-Montlhéry dimanche soir en 32es de finale de la Coupe de France, à moins que Tuchel veuille montrer à sa star que la fête est finie.

Voir cette publication sur Instagram

Neymar, na sua feiras em Barra Grande, Bahia. #neymarjr #neymarjr

Une publication partagée par FC Neymar Jr (@genioneymarjr) le