PSG : Neymar est gros, il ne faut pas en faire des tonnes !

PSG : Neymar est gros, il ne faut pas en faire des tonnes !

Icon Sport

En début de semaine, des photos très surprenantes de Neymar ont circulé. En vacances, la star du PSG y apparait loin de son poids de forme, alors qu'il est attendu en fin de semaine à Paris pour la reprise de l'entraînement.

De retour à l’entraînement en fin de semaine, Neymar n’a pas intérêt à chômer au Camp des Loges s’il veut rapidement retrouver un niveau digne de ce nom. Et pour cause, la star du Paris Saint-Germain s’est lâchée pendant ses vacances, avec une hygiène de vie qui pose question au vu des photos publiées sur les réseaux sociaux en début de semaine. Récent finaliste de la Copa America, le n°10 du PSG y apparaît très loin de son poids de forme, avec un ventre qu’on ne lui avait jamais vu depuis sa signature à Paris. De quoi inquiéter les supporters, mais pas le spécialiste Jean-Christophe Hourcade, dirigeant d'ACPA Performance, société qui édite un logiciel d’optimisation de la performance des joueurs de football professionnels.

Rien de dramatique pour Neymar ?

« Que sait-on de son poids ? De son pourcentage de masse grasse ? C'est le staff du PSG qui pourra réaliser un diagnostic très précis pour fixer un programme adapté » rappelle-t-il dans les colonnes de L’Equipe avant de poursuivre. « La blessure est multifactorielle, on ne se blesse pas pour deux ou trois kilos en plus. C'est plus complexe que ça. Bien sûr si Neymar en a pris huit alors les choses sont différentes, mais à la vue des images, ça ne semble pas être le cas. Il faut éviter de tomber dans cette chasse aux sorcières. Avoir besoin de respirer et de décompresser c'est un besoin naturel qu'il faut accepter. Neymar reste un joueur qui sort d'une saison chargée et d'une compétition internationale » estime l’ancien préparateur physique de Toulouse et Tours, pour qui la décompression estivale d’une star comme Neymar est totalement logique. Cela ne devrait pas plaire pour autant à Leonardo et à Mauricio Pochettino.