PSG : Neymar en surpoids, le Brésil monte au créneau

PSG : Neymar en surpoids, le Brésil monte au créneau

Icon Sport

Des critiques se sont abattues sur Neymar depuis son retour de vacances. Le préparateur physique du Brésil, Fábio Mahseredjian, l’a défendu. 

Après la mauvaise performance de Neymar contre Reims dimanche dernier, plusieurs observateurs ont reproché au Brésilien son état de forme. Comme quelques photos prises pendant ses vacances laissaient le deviner, Neymar n’a pas été très sérieux. Daniel Riolo s’est lâché il y a quelques jours. « C’est scandaleux. Pourquoi Neymar est dans cet état de forme ? Le mec est cramé, il fait n’importe quoi pendant les vacances. Ses changements de poids, pour un sportif de haut niveau, je ne crois pas que ce soit bon », s’agaçait le consultant sur RMC. Neymar serait revenu avec quelque kilos en trop, et forcément le temps nécessaire est un peu plus long pour retrouver une condition physique optimale. Pour le préparateur physique du Brésil, Fábio Mahseredjian, ces accusations sont infondées.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 10 🇧🇷 (@neymarjr)

« Neymar n’est pas en surpoids »

« Neymar a fait une pré-saison au PSG et n’a joué que 63 ou 64 minutes je crois. Ce n’est pas assez pour avoir la meilleure performance. Quant à son poids, nous avons vu la photo qu'il a postée. Il n’est pas en surpoids. Nous devons donner du temps au temps. L’entraînement sportif n’est pas un traitement immédiat, on en fait un et on a retrouvé son niveau. Cela prend du temps pour que vous ayez les effets physiologiques acquis lors de l’entraînement », a assuré Fábio Mahseredjian à TNT Sports Brasil. Neymar a en effet posté quelques photos ce samedi sur lesquelles il exhibe ses abdos à l’entraînement, histoire de mettre les choses au clair. Il a joué l’intégralité du match contre le Chili vendredi avec le Brésil (1-0). Le numéro 10 du PSG va forcément monter en puissance mais sera-t-il en capacité de disputer plus de matchs que les dernières saisons ? Telle est la question.