PSG : Neymar a un père en France, c'est Guy Roux

PSG : Neymar a un père en France, c'est Guy Roux

Photo Icon Sport

Aussi talentueux que difficiles à gérer dans un vestiaire, Neymar et Kylian Mbappé posent parfois problème à Thomas Tuchel. A la place de l’entraîneur du Paris Saint-Germain, Guy Roux sait comment il aurait réagi.

Comme la plupart des stars, Neymar et Kylian Mbappé ne sont pas les plus simples à gérer au quotidien. L’entraîneur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel doit composer avec leur ego, ou de mauvaises habitudes en dehors du terrain en ce qui concerne le Brésilien. Autant dire que la collaboration avec un technicien plus sévère provoquerait des tensions. On pourrait par exemple se demander comment Guy Roux s’y serait pris avec l’ancien Barcelonais.

« C'est aussi une question que je me pose. J'en aurais fait mon fils, mon deuxième fils, a répondu l’ancien coach de l’AJ Auxerre sur Europe 1. Avec des rapports extrêmement proches, je pense qu'il aurait pu le mieux se livrer. Bien sûr, ça n'aurait pas empêché quelques soirées difficiles pour moi, quand elles étaient faciles pour lui. Je m'en serais accommodé. » Il faut dire que Guy Roux est un grand fan de Neymar, qui l’a notamment impressionné à Montpellier (1-3).

Mbappé boude, « je dis bravo ! »

« Qu'est-ce qu'il nous a régalés ! Même les gens qui ne l'aiment pas se trouvent à apprécier une jolie passe. Quand il met une passe en profondeur, 98% des joueurs la mettent dehors, lui elle a juste la force qu'il faut pour que Mbappé vienne », a encensé le consultant, qui apprécie sa capacité à partager l’affiche avec le Français. En parlant de l’ex-Monégasque, qui ne cache pas sa frustration lorsqu’il est remplacé, Guy Roux n’est pas contre ce genre de réactions. Au contraire !

« Quand il fait gueule en sortant du terrain, je dis bravo ! Quand il sort à deux minutes de la fin, il n'est pas content parce qu'on lui a volé deux minutes qui lui permettraient de mettre un but supplémentaire, a-t-il expliqué. Quand je sortais un joueur, il me faisait la gueule. Si jamais il avait un large sourire, je me dis "mais il s'en fout, il pense déjà au film qu'il va aller voir au cinéma". Mbappé n'a vraiment pas la grosse tête pour son niveau de qualités innées. Comment arrive-t-il à être sympa et pas arrogant ? » Les Parisiens apprécieront davantage ces déclarations, beaucoup plus agréables que celles concernant la paternité de Marquinhos.