PSG : « Minable », Riolo livre son verdict sur Neymar

PSG : « Minable », Riolo livre son verdict sur Neymar

Le PSG a peut-être laissé filer le titre à Rennes ce dimanche soir. Le match nul 1-1 laisse trois points d’avance à Lille. Marco Verratti absent, Daniel Riolo s'en est donc pris à Neymar.

Car le meilleur joueur parisien de la rencontre a été encore une fois Keylor Navas, signe que la défense du Paris SG a tout de même beaucoup souffert. Des occasions concédées, et sans Kylian Mbappé, très peu d’éléments convaincants sur le plan offensif. Neymar a une nouvelle fois beaucoup monopolisé le ballon, sans parvenir à faire de différences. Le Brésilien n’a pas répondu aux attentes aux yeux de Daniel Riolo, que ce soit dans le match décisif de Ligue des Champions face à Manchester City, ou lors d’une rencontre importante pour le titre ce dimanche en Bretagne. De quoi inspirer un nouveau constat glaçant de la part du polémiste de RMC, sans pitié avec le rendement de Neymar depuis son arrivée au PSG. Et c’est peu dire que la prolongation du Brésilien ne lui convient pas. 

« Il y a quand même des joueurs qui doivent faire face à leurs responsabilités. Un mec comme Neymar, est-ce qu’il a le droit de faire une semaine aussi catastrophique. On ne peut pas continuer à dire «  le génie brésilien, l’artiste mon c…, le joueur top 3 mondial, le futur Ballon d’Or ». A un moment, nous aussi les journalistes et tous ceux qui parlent et même les fans : Neymar, il a le droit d’être responsable un jour dans sa vie ? Il a le droit de livrer des prestations aussi minables ? Il a le droit de ne même pas avoir 10 buts cette année ? Tout ça avec en cadeau une prolongation avec un salaire stratosphérique. L’idole des jeunes qui est toujours blessé car il a une hygiène de vie absolument lamentable toute l’année. Et plus ça ira, plus il sera blessé. Tous ces joueurs qui accumulent les blessures, qui sont jamais là quand il faut. Et à peine quand ils font un bon match, ils sont les rois du pétrole, les plus forts du monde parce qu’ils sont allés deux fois en demi-finale de la Ligue des Champions, deux fois en 10 ans. Qui leur dit, qui les critiques ? Tu ne peux rien dire sur eux, ils ne sont responsables de rien », a livré un Daniel Riolo qui en veut clairement aux dirigeant de ne pas taper sur les doigts de leur star pour son comportement et son rendement trop léger. Au contraire, c’est une prolongation très longue durée qui a récompensé Neymar ces dernières heures.