PSG : Mauricio Pochettino déjà en danger à Paris

PSG : Mauricio Pochettino déjà en danger à Paris

Le PSG n'aura pas rêvé longtemps concernant son invincibilité en Ligue 1, puisque le leader est tombé après neuf journées de championnat à Rennes. Mauricio Pochettino est au coeur des débats.

La victoire du Paris Saint-Germain contre Manchester City en Ligue des champions, mardi dernier au Parc des Princes, semblait avoir calmé pour quelque temps le débat sur la capacité de Mauricio Pochettino de mener à bien l’objectif unique fixé par le Qatar, à savoir gagner la C1 avec en plus un effectif royal. Oui mais voilà, dans la foulée de la performance face à l’équipe de Pep Guardiola, le PSG est tombé contre la formation de Pep Genesio, et plus que le résultat c’est la manière qui a mis tout le monde en émoi. En misant sur ses quatre fantastiques (Neymar, Mbappé, Messi, Di Maria), l’entraîneur argentin pensait pouvoir faire la différence face à Rennes, mais au contraire, les Bretons ont prouvé que tant que les stars offensives parisiennes ne feront pas les efforts nécessaires pour aider le collectif, alors le Paris Saint-Germain sera toujours en grand danger. De quoi remettre en cause, la stratégie de Mauricio Pochettino dont certains sont toujours persuadés qu’il n’est pas et ne sera jamais l’entraîneur qu’il faut au PSG. 

Pochettino et le PSG, rendez-vous en décembre

Pour étayer cette thèse, les anti-Pochettino sortent des chiffrent qui effectivement ne plaident pas en sa faveur depuis qu’il a repris le Paris Saint-Germain en janvier 2020 suite au limogeage de Thomas Tuchel pendant les fêtes de Noël. Car depuis Antoine Kombouaré, qui avait cédé sa place à Carlo Ancelotti six mois après le rachat du PSG par le Qatar, Mauricio Pochettino affiche le pourcentage de défaites le plus élevé pour un entraîneur du Paris Saint-Germain, le technicien français ayant 21,4% de défaites au moment de son limogeage, et le coach argentin 19,6% actuellement avec 9 défaites en 46 matches. Évidemment, il n’y a pas le feu à la maison Paris SG, d’autant plus que Mauricio Pochettino a prolongé son contrat jusqu’en 2023, mais si au moment des fêtes de fin d’année, des prestations du même genre qu’à Rennes se reproduisaient, nul doute que du côté de Doha on pourrait se poser des questions. Et on l'a déjà vu, l'Emir du Qatar n'est pas du genre à tergiverser lorsqu'il s'agit de changer d'entraîneur.