PSG : Les premières critiques fusent pour le nouveau Motta du PSG

PSG : Les premières critiques fusent pour le nouveau Motta du PSG

Photo Icon Sport

Titulaire pour la première fois en Ligue 1 à l’occasion du déplacement à Saint-Etienne dimanche soir (0-1), Leandro Paredes n’a pas réalisé un grand match. Timide offensivement, l’international argentin, positionné en sentinelle devant la défense, s’est contenté de faire son travail défensif. Une prestation décevante pour Le Parisien, qui s’attendait à mieux de la part de l’ancien joueur du Zénith Saint-Pétersbourg, recruté pour 40 ME hors bonus lors du mercato hivernal. Pour le quotidien régional, il faudra en montrer davantage pour faire oublier un certain Thiago Motta, le numéro 8 historique du PSG version QSI.

« Arrivé fin janvier pour 40 millions d'euros (+5 millions de bonus), l'international argentin était positionné en sentinelle dans l'entrejeu par Thomas Tuchel. À 3 avec Julian Draxler à sa droite et Juan Bernat à sa gauche. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a très peu, voire quasiment pas apporté offensivement. Très peu de prise de risques, beaucoup de passes latérales ou vers l'arrière et un mal fou à se libérer (…) Il a fait le minimum et il s'est même rendu coupable de pertes de balle dangereuses, comme à la 58e quand M'Vila lui a chipé le ballon. Dans le rôle où régnait en maître Thiago Motta, celui qui a récupéré « son » numéro 8 fin janvier devra trouver ses marques. Il a la réputation de dicter le tempo de son équipe. Pour l'instant, il s'est beaucoup caché » explique le quotidien parisien dans ses colonnes au lendemain de la victoire parisienne en terres stéphanoises. En espérant pour le champion de France en titre que Leandro Paredes monte en puissance au fil des semaines…