PSG : Hakimi tape du poing sur la table et secoue Paris

PSG : Hakimi tape du poing sur la table et secoue Paris

Icon Sport

Ce lundi à 16 heures, Achraf Hakimi disputera les huitièmes de finale de la Coupe du monde avec le Maroc face à l’Espagne. Ce dernier en profite pour envoyer un message au PSG.

Un choc indécis dans la mesure où le Maroc a impressionné lors de la phase de groupes de la Coupe du monde en battant la Belgique et le Canada. La star de cette sélection est indiscutablement Achraf Hakimi, bien plus sollicité dans le jeu par ses partenaires par rapport à ce qu’il connait au Paris Saint-Germain. Dans une interview accordée à Marca, Achraf Hakimi a justement évoqué les changements radicaux entre la sélection marocaine et le PSG. Si le club de la capitale bénéficie de plus de joueurs de qualités, Achraf Hakimi ne cache pas qu’il s’éclate beaucoup plus avec la sélection marocaine, où les autres joueurs utilisent davantage la vitesse et les débordements de l’ancien latéral droit du Borussia Dortmund et du Real Madrid. Un tacle à peine déguisé aux stars du PSG…

Hakimi se sent plus à l'aise avec le Maroc

« Au PSG, il y a des grands joueurs mais avec le Maroc, j’ai plus d’importance dans le jeu. Je touche plus de ballons, les joueurs me donnent l’impression d’être plus important donc je suis plus à l’aise. A Paris, c’est très différent : parfois tu cours et tu ne reçois jamais le ballons. Avec le Maroc, les joueurs essaient de me trouver car ils savent à quel point je peux être important offensivement et défensivement. Ils me donnent beaucoup de confiance et j’essaie de leur rendre. Nous avons une super équipe (avec le Maroc), j’essaie de faire de mon mieux et d’aider les jeunes, de leur transmettre ce que j’ai vécu avant car ils me voient comme une référence » a lancé Achraf Hakimi, dont les déclarations n’ont pas fini de faire parler au PSG où il est pourtant très ami avec Kylian Mbappé. Mais les propos du latéral parisien n’étonneront personne dans la mesure où il a été trop souvent remarqué à Paris que Nuno Mendes et Achraf Hakimi étaient nettement sous-utilisés dans le jeu malgré leur vitesse supersonique, notamment par Lionel Messi, qui a une relation glaciale avec le joueur marocain.