PSG : Entre Messi et Neymar, Kalimuendo s'y voit déjà

PSG : Entre Messi et Neymar, Kalimuendo s'y voit déjà

Prêté pour la deuxième saison consécutive au Racing Club de Lens, Arnaud Kalimuendo a de grandes ambitions. L’attaquant sous contrat avec le Paris Saint-Germain espère revenir pour s’y imposer au poste d’avant-centre.

Performant pendant la préparation estivale, Arnaud Kalimuendo pensait rester au Paris Saint-Germain cette saison. Du moins jusqu’à cette victoire à Reims (2-0), durant laquelle l’attaquant a subi le retour des titulaires. « Sur ce match-là, il y avait quasiment l'intégralité du groupe, s’est souvenu le titi parisien dans L’Equipe. Je suis sur le banc et je n'entre pas. Donc je me suis dit qu'il fallait que je parte de Paris pour continuer à jouer et à progresser. » Une décision prise le 29 août, juste avant la fermeture du mercato.

« Oui, mais je savais que Lens était là et m'attendait, a-t-il expliqué suite à un premier prêt chez les Sang et Or la saison dernière. J'étais en contact avec eux et je savais que la meilleure chose qui puisse m'arriver était de revenir ici. » Résultat, Arnaud Kalimuendo est reparti en prêt au Racing Club de Lens, cette fois sans option d’achat. Un signe que la direction francilienne compte sur lui à l’avenir ? « Je n'en sais rien. Je ne pense pas à ça, a esquivé l’intéressé. En venant à Lens, je me suis concentré sur ma saison, sur le groupe. Je ne me prends la tête. J'aurai le temps d'y repenser. » Il n’empêche que le Bleuet ne peut s’empêcher de penser à son club formateur.

« C’est possible »

« Il n'y a que les performances, c'est tout. Quand je fais un match avec Lens, je ne pense pas à ce qu'ils penseront à Paris, je pense d'abord à faire du bien à Lens. Mais je sais que je ne peux être que gagnant, surtout quand on est deuxièmes ici », a reconnu Arnaud Kalimuendo, persuadé que la marche parisienne n’est pas trop haute. « Ce n'est pas impossible mais c'est l'un des meilleurs effectifs au monde. Combien il y en a comme ça ? Chacun a son histoire. Moi je l'écris avec Lens et elle est parfaite. Mais regardez Tanguy (Kouassi), il a réussi à jouer directement avec Paris quand il avait 17 ans. Donc c'est possible », a estimé celui qui se décrit comme un pur avant-centre, le poste qui pourrait être affaibli à Paris en cas de départ de Kylian Mbappé l’été prochain.