PSG : Donnarumma riche Parisien, Milan ne s’en remet pas

PSG : Donnarumma riche Parisien, Milan ne s’en remet pas

En fin de contrat au Milan AC l’été dernier, Gianluigi Donnarumma ne s’était pas entendu avec ses anciens dirigeants pour une prolongation. Le gardien italien avait privilégié l’offre du Paris Saint-Germain, plus intéressante sur le plan financier. Ce que les Milanais ont encore du mal à digérer.

En voyant Gianluigi Donnarumma partager le temps de jeu avec Keylor Navas cette saison, le Milan AC l’a mauvaise. L’été dernier, alors que son gardien arrivait à la fin de son contrat, le club italien avait tout fait pour le retenir avec une prolongation. Mais les prétentions financières du portier dépassaient les possibilités financières des Rossoneri, impuissants face au départ de leur dernier rempart au Paris Saint-Germain.

Le vice-champion de France, lui, avait largement la puissance financière pour tomber d’accord avec l’agent Mino Raiola. Un scénario qui continue de hanter les Milanais et leur directeur technique Paolo Maldini, à la fois compréhensif et déçu du choix de l’international italien. « Parfois, je sais que j'ai l'air presque fataliste, a commenté le dirigeant dans un entretien accordé à Sette. Gianluigi Donnarumma est une belle personne, pleine d'émotions. Je pense que dans un monde idéal, la seule véritable motivation pour un joueur de football devrait être la passion. »

Maldini ne juge pas mais…

« Mais si votre objectif est d'obtenir de l'argent pour le donner à votre famille, qui s'est serrée la ceinture pour vous dans votre enfance, eh bien c'est aussi une motivation qu'il faut comprendre et respecter, a reconnu Paolo Maldini. Pour atteindre certains résultats et un certain statut de joueur, les motivations sportives sont fondamentales. Il peut arriver que les besoins d'un joueur ne soient pas compatibles avec ceux d'un club. Il y a ceux qui peuvent attendre et ceux qui sont pressés. Ce n'est pas à moi de juger certains choix. » Les supporters du Milan AC, eux, ne se gênent pas pour critiquer Gianluigi « Dollarumma ».