PSG : Condamnée au banc, cette recrue réclame du respect

PSG : Condamnée au banc, cette recrue réclame du respect

Photo Icon Sport

Recruté pour 32 M€ cet été, Abdou Diallo (23 ans) aura du mal à s’installer dans le onze du Paris Saint-Germain.

Pour le moment, les retours tardifs ou blessures de ses coéquipiers lui permettent de débuter les rencontres. Mais lorsque Thiago Silva, Marquinhos et Presnel Kimpembe seront à 100 %, l’ancien joueur du Borussia Dortmund risque d’être poussé sur le banc. D’autant que ses performances en préparation n’ont pas impressionné. Pourtant, Diallo assure qu’il est venu s’inscrire dans « une vraie concurrence, ça c'est certain, a-t-il confié à L’Equipe. 32 millions pour apprendre, ça fait cher ! »

Du coup, l’international Espoirs français refuse d’être comparé à Dan-Axel Zagadou, son ancien coéquipier en Allemagne qui avait quitté Paris en 2017. « Quand Dan était au club, ce n'était pas du tout la même situation que moi aujourd'hui, a rappelé Diallo. Il s'est très peu entraîné en pro, il a décidé de partir et ça lui a réussi. D'autres ont décidé de rester et ça leur a réussi. Moi, je n'arrive pas dans la peau d'un titi parisien. Je ne peux pas me reconnaître dans la situation de Dan. » Apparemment, le néo-Parisien n’aime pas l’étiquette du jeune inexpérimenté.

Quand Diallo s’agace

Idem lorsqu’on lui parle de la pression autour du PSG. « Je ne sors pas de nulle part ! Je n'arrive pas du trou du cul du monde, j'étais à Dortmund. C'est 80 000 personnes à chaque match, c'est un grand club, ça joue la Ligue des Champions, s’est emporté le joueur formé à Monaco. Encore une fois, ce n'est pas comparable avec un mec qui sort de la formation. En signant à Paris, je sais à quoi m'attendre. » En résumé, Diallo ne se voit pas comme un jeune prometteur, mais plutôt comme un potentiel cadre parisien.