PSG : Christophe Galtier victime d'une sale blague en direct

PSG : Christophe Galtier victime d'une sale blague en direct

Icon Sport

Le PSG peut compter depuis quelques mois sur les services de Christophe Galtier. L'ancien coach de Nice réalise du bon travail pour le moment, même s'il sera avant tout jugé sur la Ligue des champions. 

Christophe Galtier faisait le grand saut l'été dernier en rejoignant le PSG. Le coach tricolore devait prendre la relève d'un Mauricio Pochettino critiqué, tout comme le club de la capitale. Ce dernier cherchait une nouvelle direction à donner à son projet. Galtier a donc été choisi, un peu à la surprise générale. Mais force est de constater que le coach français réalise du bon travail. Pour preuve, son équipe est encore invaincue toutes compétitions confondues. Mais c'est bien en 2023, avec les matchs couperets de Ligue des champions, que le natif de Marseille sera jugé. Avant cela, Galtier a pu revenir sur ses débuts d'entraîneur au PSG sur l'antenne d'RMC. Et l'entraîneur parisien est notamment passé dans le Moscato Show. 

Galtier trollé par Di Meco, c'est hilarant

Dans cette émission, il a pu passer sur le grill d'Eric Di Meco. Supporter invétéré de l'OM, le consultant n'a pas hésité à faire une blague osée à Christophe Galtier : « Partout où tu es passé, tu as laissé un cimetière. Si ça pouvait arriver encore une fois là ou tu es... ». Une sortie qui fait référence à l'AS Saint-Etienne, le LOSC ou encore l'OGC Nice, tous les trois en difficultés après le départ de Galtier. Surpris et hilare, le nouveau coach parisien n'a pu que rigoler à la blague d'Eric Di Meco. Difficile de savoir aujourd'hui comment le PSG gèrera son départ, si tant est qu'il y en ait un prochainement. Pour rappel, les champions de France seront aux prises dès le mois de février avec le Bayern Munich en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une nouvelle élimination précoce des Parisiens sur la scène européenne devrait déjà mettre une pression XXL sur Galtier et le PSG. Pour le plus grand plaisir d'Eric Di Meco, un peu lassé des succès franciliens sur l'OM depuis le rachat du club par QSI en 2011.