PSG : Alonzo a des doutes et lâche le morceau

PSG : Alonzo a des doutes et lâche le morceau

Photo Icon Sport

Alors que le Paris Saint-Germain d’Unai Emery a connu sa première défaite face à Monaco dimanche dernier (3-1), Jérôme Alonzo ne semble pas du tout convaincu par la méthode du coach espagnol. Pour l’instant...

Dans le vestiaire parisien, tout le monde s’accorde pour dire que le management d’Unai Emery est plus en adéquation avec l'attente des joueurs par rapport à ce que faisait Laurent Blanc à son époque. Si la méthode Emery ne fait aucun doute au sein de l’effectif du PSG, qui aura de toute façon besoin de temps pour assimiler les nouveaux préceptes de leur coach, du côté des spécialistes, elle fait déjà débat... S’il ne souhaite pas trop s’avancer pour le moment, Jérôme Alonzo doute un peu de la stratégie d’Unai Emery.

« Unai Emery n’arrive pas sur une page blanche, il débarque après un mec qui a tout gagné, mis à part la Ligue des Champions. Comme Tiger Woods en son temps, il décide de tout changer alors que le PSG domine tout. Il me semble aussi stupide de crier au génie après deux matchs que de le démonter après une défaite. Il faut le laisser bosser, qu’il puisse mettre en place son fonctionnement. Il semble acquis que ce sera moins simple que l’année dernière. Le PSG sera champion, mais ce sera une année de transition. Laissons travailler Unai Emery et attendons de voir ce que va donner l’équipe. J’espère que Jesé pourra épauler Cavani devant, que Hatem aura du temps de jeu et qu’il saura en profiter. Le PSG a tout ce qu’il faut pour briller sur la scène nationale, mais je ne change pas mon discours de la saison dernière, il manque encore quelque chose pour gagner la grande coupe. C’est mon opinion et je n’ai pas encore changé d’avis, et je précise bien le encore ! », explique, sur le site de Béranger Tournier, l’ancien gardien du PSG, qui estime donc que le club de la capitale française est peut-être entré dans une année de transition avant de repartir de plus belle vers les hauteurs européennes.