Mercato : Pierre Ménès choqué par les 10ME du « médiocre » Cavani

Mercato : Pierre Ménès choqué par les 10ME du « médiocre » Cavani

Photo Icon Sport

Edinson Cavani prospecte toujours pour trouver un nouveau club. Ses fortes exigences salariales sont certainement un frein pour les clubs intéressés.

Cela va faire trois mois qu’Edinson Cavani n’est plus un joueur du Paris Saint-Germain. Le meilleur buteur de l’histoire du club doit désormais trouver un dernier challenge mais la quête d’un nouvel employeur s’avère plus difficile que prévu. En discussions avancées avec Benfica, l’Uruguayen n’a finalement pas rejoint le club portugais, la faute à des exigences salariales trop élevées. Les demandes d’Edinson Cavani sur le plan financier semblent également trop fortes pour Pierre Ménès. Un facteur qui selon le journaliste vedette de Canal + n’est pas étranger à la difficulté de l’ancien Parisien a trouver un club. Il en a fait part dans sa #PierrotFaceCam.

« Cavani ? Son problème, c’est qu’il restait sur deux saisons très médiocres, avec beaucoup de blessures. Le PSG n’était pas prêt à le garder au tarif de plus de 10 ME nets d’impôts par an. Et je constate que Cavani, qui n’a pas l’air d’avoir baissé ses prétentions financières, n’a toujours pas trouvé de club », explique le chroniqueur, pour qui Cavani va devoir revoir ses prétentions à la baisse. Circulent désormais le nom des plus grands clubs européens, la Juventus, l’Atlético mais aussi le Barça et le Real Madrid, auxquels l’attaquant aurait proposé ses services. L’Atlético est le club cité le plus apte à engager El Matador. Les dirigeants du club et le clan de l’avant-centre se sont réunis ce lundi pour discuter d’un possible transfert. Libre de tout contrat, Edinson Cavani n’a pas à tenir en compte la date butoir du 5 octobre pour s’engager avec une nouvelle écurie.