Barça-PSG : Le coup de sang d’Al-Khelaïfi en plein match

Barça-PSG : Le coup de sang d’Al-Khelaïfi en plein match

Les suiveurs, passionnés et supporters du PSG peuvent le prendre à la légère désormais, mais le début de match laissait craindre le pire pour leur équipe, ce mardi à Barcelone.

Après un début de rencontre équilibré et une occasion rapide manquée par Kylian Mbappé, le premier tournant a eu lieu avec un pénalty sifflé par le Barça. Sur une course assez loin du ballon, Frenkie De Jong a été victime d’un croc-en-jambes tout à fait involontaire de Layvin Kurzawa. Involontaire mais bien réel, ce qui a provoqué le coup de sifflet de l’arbitre. Très dubitatif dans les tribunes, Nasser Al-Khelaïfi n’a pas du tout aimé ce scénario d’entrée de jeu, et a quitté la tribune présidentielle avant même que Lionel Messi ne tire, et transforme, le pénalty. Selon Mundo Deportivo, le président du PSG s’est retourné, furieux, et a simplement applaudi Carles Tusquets et Oscar Grau, deux hauts dirigeants du Barça, laissant ainsi entendre qu’ils avaient bien travaillé pour obtenir ce pénalty… Ensuite, le dirigeant qatari a même interpellé ironiquement Giorgio Marchetti, secrétaire général de l’UEFA, avant de partir. 

Il a ensuite fait son retour, sans plus rien à dire à personne si ce n’est en échangeant avec Leonardo à ses côtés. Une preuve que Nasser Al-Khelaïfi, qui réussissait souvent à rester impassible malgré des scénarios pas toujours favorables, prend vraiment les choses à coeur. Un peu trop même, puisque la presse espagnole a déploré la présence de quelques invités VIP du PSG, et notamment le fameux DJ Snake, pour ne pas avoir eu un comportement digne de la tribune officielle lors des buts parisiens. Il faut croire que les insultes et moqueries prononcées à l’encontre d’Al-Khelaïfi, notamment lors de son arrivée à l’hôtel des joueurs à Barcelone, ont mis sur les nerfs le président du PSG, pour qui la suite de la rencontre a été beaucoup plus agréable.